Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Vendredi 27 juillet - 21h Venez observer l'éclipse de Lune à Sèvres-Anxaumont (accès route de Bignoux, chemin de la déchetterie).

Economie

Artisanat

Fusion CCI-CMA : "Un projet mortifère pour la représentation des artisans" (Karine Desroses, CMA)

Dans le dernier numéro de la revue "Le monde des artisans", publiée aujourd'hui par la Chambre de métiers et de l'artisanat (CMA) de la Vienne, sa présidente Karine Desroses revient sur le projet de fusion entre les réseaux de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) et de la CMA.

Karine Desroses présentait ses "voeux aux personnalités", ce soir, dans les locaux de la Chambre de métiers et de l'artisanat (CMA). La présidente a rappelé les bons chiffres de 2017 (7 338 entreprises artisanales dans la Vienne, soit +3,9%, et des radiations en baisse de 5%). Elle s'est aussi prononcée contre l'idée de confier la formation professionnelle aux branches professionnelles. Deux nouveaux chargés de mission ont été recrutés pour aider les artisans à engager une démarche de développement durable et de transition numérique. En revanche, pas un mot sur le projet de fusion avec la Chambre de commerce et d'industrie de la Vienne (CCIV). Pourtant, le gouvernement a commandé un rapport parlementaire sur le sujet et Claude Lafond (président de la CCIV) soulignait récemment dans nos colonnes son caractère inéluctable. A défaut d'en parler lors de ses voeux, Karine Desroses s'est prononcée dans le magazine de la CMA86 paru aujourd'hui.

"Il y aura des doublons"

Dans le numéro de janvier qui vient de sortir de la revue "Le monde des artisans", la responsable estime qu'"un tel projet est mortifère pour la représentation des artisans". "Un boucher, par exemple, n'a rien à voir avec un directeur d'hypermarché. De plus, fusionner les réseaux n'est pas synonyme d'économies." Elle poursuit : "Si l'on fusionne, il y aura des doublons. Il faudra alors se séparer de certains collaborateurs des CMA et réévaluer les salaires de ceux qui restent pour les aligner sur le plus haut niveau de salaires, donc celui des CCI." A la fusion, la présidente de la CMA préfère "davantage de mutualisations" : "Nous menons tout un tas d'actions en collaborations avec la CCI." Selon elle, CMA France fait du "lobbying" actuellement pour faire comprendre au gouvernement et aux parlementaires qu'une "fusion serait une très mauvaise idée".

Romain Mudrak le 22/01/18

Programmes de Cinéma La Révolution silencieuse La sorcière dans les airs Le ciel étoilé au dessus de ma tête

Publicité

Les dépêches

17/07/2018
Faits divers - Près de 20 kg de résine de cannabis saisis près de Vivonne Lire la suite
17/07/2018
Quand Le Gorafi se paie (gentiment) Poitiers Lire la suite
17/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
16/07/2018
Le projet de village de marques à Sorigny rejeté par la CDAC Lire la suite
16/07/2018
KillASon invite les Poitevins à un flashmob géant place Leclerc Lire la suite
13/07/2018
Santé - Le CHU de Poitiers autorisé à exploiter l'IRM 7 Tesla Lire la suite
13/07/2018
Des restrictions sur le carburant et les feux d'artifice Lire la suite
Archives

    Publicité


    Publicité
      les rubriques informations pratiques