Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes



Enquête


Impôts :

Prélèvement à la source : « pas de raz-de-marée »

La mise en place de la réforme du prélèvement à la source se déroule dans la sérénité dans la Vienne, selon la Direction départementale des finances publiques. Pour toute question, les contribuables peuvent téléphoner, se renseigner sur internet ou se présenter aux guichets ou permanences des services fiscaux.

A la Direction départementale des finances publiques (DDFIP), on aborde le passage au « PAS » (prélèvement à la source) avec une certaine sérénité. Au deuxième jour de la mise en place de cette réforme du mode de recouvrement de l’impôt sur le revenu,« on observe l’afflux que l’on escomptait, mais ce n’est pas un raz-de-marée, constatait ce jeudi le directeur Gérard Perrin, à l’occasion d’une conférence de presse. Les personnes qui se présentent aux guichets sont en demande d’accompagnement, tout se déroule dans une ambiance sereine. "

Au sein de la DDFIP, les services de fiscalité des particuliers comptent « une centaine d’agents qualifiés pour répondre aux guichets comme au téléphone ».  Ceux-ci sont répartis sur cinq sites : Poitiers, Loudun, Châtellerault, Montmorillon et Civray. A ces trésoreries s’ajoutent cinq permanences ouvertes trois demi-journées par semaine (jeudi toute la journée et vendredi matin). C’est notamment le cas à Gençay ou Lussac-les-Châteaux. « Notre volonté est d’assurer une prise en charge systématique des contribuables, assure Gérard Perrin. Evidemment, tout dispositif a besoin d’être rôdé, mais nous avons un « dispositif de débordement » en cas de saturation des centres de contact (ndlr, des centres mis en place au niveau national ; il n’en existe pas dans la Vienne). »  Ce dispositif prévoit notamment la mobilisation, selon la taille du département, d’agents formés pour suppléer leurs collègues des centres de contact. Ils sont deux cents en France, dont trois dans la Vienne.

2018, année blanche ?

Pour toute déclaration de changement de situation, par sécurité, la présentation d’un document d’identité s’impose. Pour le reste, le dispositif reste déclaratif, il repose donc uniquement sur les déclarations du contribuable, qui doivent toutefois être précises. A titre d’exemple, inutile de se présente à un guichet pour déclarer une hausse ou une baisse de revenu en 2019 sans pouvoir donner le montant exact. Ou de déclarer un pacs sans la date. « Il est important que les usagers se présentent avec les éléments », précise Eric Derne, directeur-adjoint en charge de la fiscalité. Il insiste également sur l’importance de la déclaration qui interviendra au printemps et rassure : « Les impôts déterminés en fonction de ces déclarations, si elles correspondent à des revenus récurrents, seront annulés. » C’est le principe de l’année blanche. Seuls les revenus exceptionnels, comme par exemple une prime de départ en retraite perçue en 2018, seront imposés. Et, assure Gérard Perrin afin de répondre à des interrogations récurrentes, « il n’y a aucun risque de double imposition et tous les contrats de mensualisation ont été résiliés »

Du côté des professionnels, « 99,7% des 9 300 entreprises de la Vienne sont passées à la DSN, ou déclaration sociale nominative, se félicite le directeur-adjoint métiers de l’Urssaf Clément Umlauft. Nous les avons accompagnées en ce sens en amont et actuellement, nous proposons aux très petites entreprises et aux associations une offre simplifiée pour la prise en charge de leur gestion paie et du prélèvement à la source ». 

Le département abrite 240 000 foyers fiscaux, dont 42% paient des impôts, soit 330 M€ ainsi récoltés en 2017.

Renseignements : 0809 401 401 ou prelevementalasource.gouv.fr
Chaque contribuable peut consulter son dossier sur impots.gouv.fr, rubrique « gérer mon prélèvement à la source"

Claire Brugier le 12/01/19

Programmes de Cinéma Leto Border L'île aux chiens

Publicité

Les dépêches

17/01/2019
Maternité du Blanc : audience le 21 janvier Lire la suite
16/01/2019
Volley/Challenge cup - Ça passe pour le SPVB en Finlande Lire la suite
15/01/2019
Le PB86 tombe à Saint-Eloi face à Blois (63-71) Lire la suite
15/01/2019
Lingerie indiscrète : le plan de continuation validé par le Tribunal de commerce Lire la suite
15/01/2019
Démographie : le déficit naturel se creuse en Nouvelle-Aquitaine Lire la suite
15/01/2019
Dakar : le motard poitevin Charlie Herbst contraint à l'abandon Lire la suite
14/01/2019
Châtellerault : votez pour l'avenir du "rond-point de la Main jaune" Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques