Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Vendredi 27 juillet - 21h Venez observer l'éclipse de Lune à Sèvres-Anxaumont (accès route de Bignoux, chemin de la déchetterie).

Enquête


Concerts :

Brigitte : « Tout nous plaît, tout nous inspire »

Depuis dix ans, Sylvie Hoarau et Aurélie Saada forment le duo musical Brigitte. Elles seront sur la scène d’Avoine zone groove, ce samedi, et à Poitiers le 30 août prochain. Entretien.

Votre dernier album certifié disque d’or (*), des dates à l’Olympia qui affichent complet… Tout va bien pour Brigitte ?

Sylvie Hoarau : « On peut dira ça, oui (rires). On mesure cette chance d’avoir un public fidèle, d’avoir réussi ce pari. »

Comment expliquez-vous ce succès ?

« Peut-être par le fait que nous assumons les femmes que nous sommes. On ne joue pas un rôle, on est assez brutes. On assume d’être imparfaites, d’avoir du désir, des problèmes… Des thèmes qui sont finalement très ancrés dans la vie des gens. C’est un angle de vue qui nous ressemble, sans artifice. »

Deux femmes qui parlent des femmes, de leurs émotions, de leurs tracas… Peut-on dire de Brigitte qu’il est un duo féministe ?

« Dès notre premier album, on a commencé à nous parler de « nouveau féminisme ». Avant, pour moi, c’était seulement du militantisme. Mais il me semble que représenter des femmes, aujourd’hui, c’est du féminisme. On a mis du temps à le comprendre. Quand on a commencé, ce n’était pas notre mot d’ordre. L’ère du temps fait que c’est plus facile aujourd’hui. J’ai toujours assumé d’être féministe, sans pour autant l’afficher. On parle de nous avec plus de naturel. »



« Nues » est un album plus intime, plus personnel. Etait-ce un besoin pour vous ?

« Il faut le croire, oui ! On ne fait pas un programme « marketé », il n’y a pas de stratégie… C’est assez animal en fait. Quand on écrit, nous n’avons aucune règle. Cela peut partir d’un mot, d’une idée, d’une rythmique. Pour cet album, Aurélie (Saada) est partie aux Etats-Unis pendant un an et demi. Dans son salon, elle avait un piano désaccordé avec lequel elle a composé et écrit des chansons. Tout est parti de là. Si les histoires d’amour nous inspirent ? J’aime mieux parler des relations humaines, qui évoquent un plus vaste registre des sentiments. »

Votre duo fête ses dix ans d’existence cette année. Quel regard portez-vous sur votre parcours?

« C’est fou, vraiment dingue… J’ai l’impression que c’était hier ! Quand on a commencé, on était un peu au fond du gouffre, à nous demander ce que nous allions faire de nos vies. On ne se connaissait pas du tout puis, au fil du temps, on s’est découvert les mêmes frustrations, les mêmes envies, la même émotivité… On se découvre encore aujourd’hui, on s’admire et on s’aime de plus en plus. Comme une histoire d’amour. C’est génial d’avoir trouvé un binôme avec lequel on ne s’ennuie jamais. On passe beaucoup de bon temps ensemble. »

Artistiquement, avez-vous le sentiment d’avoir évolué ?

« Je ne sais pas… On n’a pas de chapelle. Tout nous plaît, tout nous inspire. On a une certaine forme de continuité, mais avec des petites variations bien sûr. On a envie de ne jamais refaire la même chanson, avec une curiosité et une soif de nouveauté. C’est cette gourmandise qui nous guide. »

Un mot sur vos futurs projets ?

« On prépare un deuxième clip. Les concerts vont se poursuivre jusqu’en décembre, avant une tournée acoustique qui démarrera au printemps 2019. Nous n’avons pas encore eu le temps de nous pencher sur un nouvel album, mais il y en aura un quatrième, c’est sûr ! »



(*) Vendu à plus de 50 000 exemplaires.

Brigitte, jeudi 30 août, à 21h, au parc de Blossac de Poitiers. Entrée gratuite.

Steve Henot le 28/06/18

Programmes de Cinéma Les Aventures de Robin des Bois Everybody knows En Guerre

Publicité

Les dépêches

17/07/2018
Faits divers - Près de 20 kg de résine de cannabis saisis près de Vivonne Lire la suite
17/07/2018
Quand Le Gorafi se paie (gentiment) Poitiers Lire la suite
17/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
16/07/2018
Le projet de village de marques à Sorigny rejeté par la CDAC Lire la suite
16/07/2018
KillASon invite les Poitevins à un flashmob géant place Leclerc Lire la suite
13/07/2018
Santé - Le CHU de Poitiers autorisé à exploiter l'IRM 7 Tesla Lire la suite
13/07/2018
Des restrictions sur le carburant et les feux d'artifice Lire la suite
Archives

    Publicité


    Publicité
      les rubriques informations pratiques