Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes



Les dépêches du mois de November 2018


  • 29/11/2018 : Justice - Les défenseurs de l'ancien théâtre de Poitiers déboutés en appel

    Ce jeudi, la Cour administrative d'appel de Bordeaux a rejeté les demandes de trois associations qui s'opposent au projet de construction mené par la Ville de Poitiers, place Leclerc, en lieu et place de l'ancien théâtre. Le collectif de défense de l'ancien théâtre, les associations pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France et Patrimoine-Environnement contestaient la vente de l'édifice, pourtant validée par le tribunal administratif de Poitiers en décembre 2017. Cette fois encore, toutes leurs requêtes ont été rejetées. La bataille judiciaire entre les associations et la Ville n'est peut-être pas terminée, la décision de la Cour administrative d'appel étant susceptible d'un pourvoi en cassation devant le Conseil d'Etat. Le collectif de l'ancien théâtre n'a pas encore statué sur l'opportunité de le faire. A signaler que la Cour administrative d'appel de Bordeaux doit encore statuer sur un autre volet du dossier, qui concerne la délibération prise en conseil municipal.


  • 29/11/2018 : Fonderies - Le Tribunal de commerce de Lyon tranchera le 13 février

    En cessation de paiment depuis avant-hier, la Fonderie Alu d'Ingrandes a été placée ce matin en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce de Lyon. La filiale du groupe Saint-Jean Industries (400 salariés) sera fixée sur son sort le 13 février prochain, date de l'examen des éventuels dossiers de reprise. Les candidats ont jusqu'au 28 janvier pour se manifester. Présent dans le Rhône ce matin, le député Nicolas Turquois estime que l'attitude de Renault sera "un élément clé de l'avenir de Fonderies". En revanche, le parlementaire ne partage pas la demande de Philippe Martinez. Ce matin, au milieu des ouvriers en grève, le secrétaire général de la CGT a demandé au constructeur français de réintégrer dans son giron les deux usines, Alu et Fonte. "Nous sommes à des années-lumière d'un tel scénario...", selon Nicolas Turquois. Après la grève d'aujourd'hui, les ouvriers ont prévu de reprendre le travail dès demain pour "renconter le mandataire judiciaire" et préparer la suite de la mobilisation. "Les salariés sont hyper motivés et remontés, abonde Jean-Yves Huet, délégué CGT de Saint-Jean Industries. Nous sommes déjà passés par là en 2010-2011. Le plus important, c'est qu'il y ait un projet et des investissements sur ce site. Il y a 50M€ à mettre pour repartir sur de nouvelles technologies."


  • 27/11/2018 : Aéroport de Poitiers-Biard : le comité syndical prépare la sortie de la CCI

    Le comité du Syndicat mixte de l’aéroport de Poitiers-Biard (SMAPB) a validé vendredi le protocole d’accord relatif aux conditions de retrait de la Chambre de commerce et d'industrie de la Vienne, au 31 décembre prochain. Dans un communiqué, la CCI de la Vienne, partenaire depuis cinquante ans,  "regrette de ne pouvoir poursuivre ce partenariat", et assure qu'elle "continuera à soutenir le syndicat pour que l'aéroport reste un outil de développement économique du territoire". A noter qu'une concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire, entreprises et collectivités intéressés au développement de l’aéroport, devrait "intervenir rapidement". 


  • 27/11/2018 : Ingrandes-sur-Vienne : cessation de paiement à Saint-Jean Industries

    L’optimisme tout relatif qu’avait pu susciter la dernière réunion du comité social et économique (CSE) de Saint-Jean Industries aura été de courte durée. L’hypothèse selon laquelle Renault, le principal donneur d’ordres de l’entreprise, maintiendrait une trésorerie jusqu’à ce que soit prise une décision ne s’est pas confirmée. Les salariés ont en effet appris ce mardi, à la veille d’une réunion à Bercy entre l’Etat, les actionnaires des deux sites (Fonderie Fonte et Saint-Jean Industries) et Renault, que la direction avait demandé la cessation de paiement. Le tribunal de Lyon devrait acter cette décision jeudi. « Saint-Jean Industries n’est pas en mesure d’assurer le paiement des salaires pour fin novembre »,expliquent les représentants CGT du personnel dans un communiqué. C’est donc l’Association pour la gestion du régime d’assurance des créances des salaires (AGS) qui devra prendre le relais pour les 330 salariés et la cinquantaine d’intérimaires.« Depuis le mois de mai, les salariés de l’aluminium sont en attente d’une décision de la part de Renault concernant l’attribution pour les volumes pour les années 2019-2022 et le projet de la mise en place d’une nouveau process de coulée en gravité sur le site d’Ingrandes-sur-Vienne. Ce projet est indispensable pour assurer la pérennité du site. » En visite jeudi dans la Vienne, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, viendra apporter son soutien aux salariés des fonderies, invités à se mobiliser pour l’accueillir. Dans ce contexte, un préavis de  grève de 24 heures a été déposé suite à l’assemblée générale des salariés convoquée ce mardi.

     


  • 27/11/2018 : Basket - Brandon Brown signe au PB86

    Le successeur de Jay Threatt à la mène du PB86 s’appelle Brandon Brown. A 27 ans, ce meneur de poche (1,80m) évoluait depuis le début de la saison en Grèce, à Panionios Athènes. En 2017-2018, l’ancien pensionnaire de Loyola Marymount University avait réalisé une saison très accomplie au BC Boncourt, en Suisse (27pts à 47,3% à 3pts, 3,6pds, 4,4rbds, 25,2 d’évaluation). Il devrait arriver dans les prochains jours à Poitiers.


  • 27/11/2018 : Ayaline en redressement judiciaire, des investisseurs en approche

    L’agence Web Ayaline (30 salariés, 2M€ de chiffre d’affaires), installée à Chasseneuil-du-Poitou, a été placée aujourd’hui en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Poitiers, avec une période d’observation de six mois. La PME traîne comme un boulet une créance auprès de l’Urssaf qui remonterait « à fin 2016 », selon son dirigeant historique, Bouziane Fourka. En parallèle, le chef d’entreprise indique avoir conclu un protocole d’accord avec un groupe d’investisseurs capable d’injecter 500 000€ dans la structure, à la fois pour apurer le passif et « soutenir le plan de développement d’Ayaline ». Si la SSII (*) les intéresse, c’est avant tout parce qu’elle est l’un des leaders du marché marocain dans son domaine. « Mon parcours, mon réseau et notre positionnement sont des atouts fantastiques », abonde Bouziane Fourka. Le dirigeant se dit prêt à rencontrer le mandataire judiciaire « dès la semaine prochaine » pour lui exposer la stratégie de ses trois futurs associés. Lesquels « opèrent dans le domaine de la sécurité et des technologies de l’information depuis neuf ans ».

    (*) Son premier nom s’appelait Lnet Multimédia, créée en 1995.


  • 27/11/2018 : Un manifeste pour l'implantation du "super rectorat" à Poitiers

    Une trentaine de personnalités politiques et économiques de la Vienne, dont les quatre députés et deux sénateurs, lancent un appel à "l'ensemble des décideurs régionaux et nationaux" pour qu'ils soutiennent "résolument le choix de Poitiers pour implanter le futur siège du rectorat régional". "Nous, élus, acteurs économiques, acteurs de la société civile du territoire, citoyens de Poitiers, prenons acte de la décision imminente du choix de la localisation du siège du rectorat régional. Nous souhaitons voir réaffirmé le rôle de Poitiers comme capitale de l’éducation sur le plan national, ce qui ne saurait s’envisager sans l’implantation du siège du rectorat régional à Poitiers", indiquent les signataires. Ils énumèrent toutes les raisons pour lesquelles Poitiers peut et doit accueillir ce siège. C'est Jean-Michel Blanquer qui tranchera en dernier recours. Sa décision est attendue dans les prochaines semaines. A plusieurs reprises, le ministre avait parlé de Poitiers comme de la "capitale de l'Education nationale". Ira-t-il au bout de son raisonnement ?

    A lire aussi... Innovation pédagogique : quel rôle pour Poitiers ?


    Véronique Abelin (conseillère régionale), Françoise Ballet-Blu (députée suppléante de la Vienne), Alain Barreau (conseiller municipal de Buxerolles), Bruno Belin (président du Conseil départemental de la Vienne), Gérald Blanchard (conseiller municipal et communautaire de Buxerolles), Jean-Daniel Blusseau (conseiller départemental de la Vienne-maire-adjoint de Poitiers), Emmanuel Bobot (citoyen poitevin engagé), Yves Bouloux (sénateur de la Vienne), Olivier Chartier (conseiller régional), Gilles Bosseboeuf (maire de Champagné-Saint-Hilaire), Jean-Michel Clément (député de la Vienne), Catherine Coutelle (ancienne députée de la Vienne), Olivier Delhumeau (entrepreneur), Alain Fouché (sénateur de la Vienne), Anne Gérard (conseillère régionale-vice-présidente de Grand Poitiers), Aloïs Gaborit (entrepreneur-citoyen), Sacha Houlié (député de la Vienne), Dominique Hummel (ex-président du Directoire du Futuroscope), Bruno Hyppeau, (maire de Chéneché), Aïda Jafaar (conseillère municipale de Buxerolles), Yves Jean (président de l’Université de Poitiers-conseiller municipal de Poitiers), Mad Joubert (conseillère municipale de Poitiers), Véronique Lecordier (députée suppléante de la Vienne), Jean-François Macaire (conseiller régional), Jean-José Massol (conseiller municipal de Poitiers), Gérard Mauco (PU-Ph Émérite et Vice-Président à la Recherche de l'Université de Poitiers), Léonore Moncond’huy (conseillère régionale), Gilles Morisseau (maire de Biard), Philippe Palisse (conseiller municipal de Poitiers), Jérôme Neveux (vice-président de Grand Poitiers et maire de Jaunay-Marigny), Dolorès Prost (conseillère municipale de Poitiers), Henri Renaudeau, (maire de Saint-Martin-la-Pallu), Jacques Savatier (député de la Vienne), Isabelle Soulard (conseillère départementale), Benoît Tirant (conseiller régional), Aurélien Tricot (vice-président de Grand Poitiers-maire adjoint de Poitiers), Nicolas Turquois (député de la Vienne), Reine-Marie Waszak (conseillère régionale), Véronique Wuyts-Lepareux (conseillère départementale).

     


  • 27/11/2018 : Abbaye de La Réau : les propriétaires "passent le flambeau"

    Noémi Brunet et Michel Guyot jettent l’éponge. Deux ans après avoir acheté l’abbaye de La Réau de Saint-Martin-l’Ars, ces deux passionnés d’histoire et de patrimoine ont décidé de mettre l’édifice en vente. Dans un communiqué, Noémi Brunet explique ce choix : « Notre projet reposait sur une condition mathématique: faire face aux charges fixes grâce à 10 000 entrées par an. Au-delà, de ces fréquentations, nous pouvions envisager de réaliser des travaux. Les deux années d’ouverture ont été loin d’atteindre le premier objectif. » Le « succès » de La Grande fête du 30 septembre dernier n’a pas suffi. « Nous avons dû nous rendre à l’évidence, l’abbaye est au-dessus de nos moyens, plombés par un emprunt trop important, poursuit la propriétaire. De plus, très accaparés par le château de Saint-Fargeau, la gestion de la Réau à distance (près de 4h de route), est très difficile. Alors, voilà, nous avons pris la décision de vendre pour passer le flambeau. » Elle indique avoir averti « un par un » tous les bénévoles et bienfaiteurs qui ont soutenu l’opération de restauration de cette abbaye du XIIe siècle. Celle-ci reste ouverte au public jusqu’à l’arrivée d’un repreneur.


  • 27/11/2018 : Poitiers candidate à la reprise du bail du Plan B

    La Ville de Poitiers ne veut pas laisser tomber le Plan B. Depuis septembre et la mise en liquidation judiciaire de la Scop, le bar culturel et solidaire emblématique du boulevard du Grand-Cerf est fermé. Aujourd'hui, la municipalité souhaite reprendre le bail afin d'y lancer un nouveau projet, dans le même esprit -un bar-restaurant autour de l'économie sociale et solidaire- et le souci d'animer le futur quartier de la gare. Dans son offre, la Ville prévoit notamment de maintenir le Plan Bis, l'espace de coworking situé au premier étage du bâtiment. En revanche, l'établissement ne pourra plus programmer de concerts. Cette proposition sera soumise au vote du conseil municipal, lundi 3 décembre. Ensuite, ce sera au tribunal de commerce de dire si, oui ou non, il accepte l'offre de reprise de la Ville.

    Lire aussi : Le Plan B pourrait bien en avoir un.


  • 25/11/2018 : Hockey - D3 - Nouvelle victoire de Poitiers face à Rennes (6-3)

    Le Stade poitevin hockey club enchaine les victoires sur la glace actuellement. Samedi soir, les Dragons se sont à nouveau imposés à Rennes (6-3). On se souvient qu'au match aller, le 20 octobre, les Poitevins avaient littéralement atomisé les Rennais (12-3). Poitiers garde la tête du championnat de D3 avant de recevoir, le 8 décembre, Nantes 2.


  • 25/11/2018 : Rugby - Féd3 : Victoire de Poitiers à Issoudun (10-3)

    Après sa victoire la semaine passée sur Nontron (14-43), Poitiers a enchainé cet après-midi en s'imposant sur le terrain d'Issoudun (10-3). Grâce à cette performance, le Stade poitevin rugby se classe en deuxième position de sa poule de Fédérale 3 avant de recevoir Montluçon, le 9 décembre. A noter que la réserve a infligé un sévère 101 à 6 à l'équipe B d'Issoudun.


  • 25/11/2018 : Foot - Nat. 3 : Poitiers et Montmorillon sortent du lot

    Le derby entre Poitiers et Chauvigny s'annonçait tendu. Il a fallu attendre les dernières minutes pour que le score se débloque en faveur des Poitevins (Cambrone, 76') qui ont remporté finalement cette rencontre (2-0). Grâce à cette victoire, Poitiers reste accroché à la première partie du classement de National 3 (7e)  à seulement un point du podium. Dans l'autre face à face qui opposait Montmorillon à Mérignac/Arlac, les Macarons ont bien réagit après deux défaites consécutives en championnat et sont allés s'imposer en toute fin de match (Fadiaga, 84'). Au terme de la dixième journée, l'UESM est 10e juste derrière Chauvigny.


  • 24/11/2018 : Violences faites aux femmes : la marche orange annulée ce samedi

    Les Foulées orange n'auront pas lieu cet après-midi à 15h au départ du parc de Blossac. Cette marche solidaire organisée dans le cadre de la "Journée internationale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes" a été annulée par la préfecture, selon les organisateurs, en raison d'une autre mobilisation en cours de la part des gilets-jaunes. En revanche, la table-ronde de 17h à l'Hôtel de ville de Poitiers sur les effets de l'emprise aura bien lieu. Le docteur Alexia Delbreil du CHU de Poitiers, spécialiste des homicides conjugaux, et Michelle Ruetsch, psychologue clinicienne, y interviendront. Des sportives diront aussi comment le sport peut aider à se reconstruire tant physiquement que psychologiquement. A 19h, une soirée caritative sera organisée sous les halles du marché Notre-Dame. Les bénéfices de cette journée seront consacrés à des actions qui permettent de lutter contre les discriminations dans le sport au féminin. Demain, de 9h à 12h, les organisateurs sensibiliseront le grand public aux violences faites aux femmes, sur le marché des Couronneries de Poitiers.


  • 24/11/2018 : Mobilisation contre les violences faites aux femmes ce matin à Poitiers

    Une centaine de personnes sont parties des Couronneries vers 11h dans le cadre du mouvement #NousToutes contre les violences faites aux femmes. Organisé par le collectif u 8 mars de Poitiers, ce cortège rejoint actuellement le centre-ville aux rythmes de la batucada BatucaBraz. Plus précisément la Place du Maréchal De Gaulle. À 13h, un pique-nique est prévu à l'îlot Tison.


  • 23/11/2018 : Volley - Ligue A : Défaite de Poitiers face à Ajaccio (1-3)

    Après une belle victoire face à Narbonne la semaine dernière, Poitiers n'a réussi à doubler la mise ce soir contre Ajaccio (1-3). Le SPVB a remporté le premier set, mais a ensuite décroché et perdu les deux suivants. Les Poitevins ont même encaissé un sévère 25-15 en 24 minutes dans le troisième set. Le quatrième acte a finalement tourné en faveur des Corses (27-25, 22-25, 15-25, 25-27). Côté poitevin, Kokkinakis (12pts) et Schops (15pts) ont été bien contrôlés par la défense adverse. De son côté, Thimotée Carle (23 pts) a fait le show. Avec cette deuxième défaite en saison régulière, le SPVB voit ses adversaires directs se rapprocher au classement. Samedi prochain, les hommes de Brice Donat se déplaceront à Tourcoing, une équipe de deuxième partie de tableau qui a perdu ce soir face à Sète (2-3).


  • 23/11/2018 : Basket/ProB - Le PB tombe de peu à Chartres (91-94)

    Le PB86 voulait profiter de son déplacement à Chartres, ce soir, pour engranger une deuxième victoire consécutive en championnat. C'est raté. Les hommes de Ruddy Nelhomme sont tombés sur un promu très euphorique en première mi-temps (43-52), avant de revenir au score mais sans pouvoir s'imposer au final. Côté chartrain, Will Felder termine co-meilleur marqueur (avec Kevin Harley) du match avec 22pts, 5bds et 3pds. Après la trêve internationale, le PB reprendra par un autre déplacement compliqué, à Caen.


  • 23/11/2018 : Taxe de séjour : la grogne des hôteliers

    Le 28 septembre dernier, Grand Poitiers a voté une délibération actant une augmentation de la taxe de séjour pour les hôtels du territoire, à partir du 1er janvier 2019. Concrètement, le client d’un établissement 4 étoiles paiera 2€ par nuitée (1,30€ aujourd’hui), celui d’un 3 étoiles 1,40€ (1,10€). Enfin, les campeurs devront ajouter 15 centimes supplémentaires aux 40 centimes dont ils s’acquittent déjà aujourd’hui. Sur le fond et sur la forme, les hôteliers protestent contre la mesure. « Nous avons été mis au pied du mur par Grand Poitiers, déplore Emmanuel Lortholary, président du Club des hébergeurs de la Vienne. Jamais on ne nous a concertés. » Au-delà, les hôteliers craignent que cette augmentation ampute une partie de leurs marges. Notamment sur tous les séjours vendus en 2019 et dont les offres packagées n’avaient pas intégré cette taxe de séjour « dopée ». Echaudés, les professionnels de l’hébergement se demandent « à quoi va servir la somme ». On parle d’1M€, un montant qui sert intégralement à financer l’office de tourisme de Grand Poitiers. Son directeur, Mathias Aggoun, justifie la hausse chiffrée à 10% par la nécessité de « mener de nouvelles actions de prospection pour attirer davantage de touristes ». Et l’ancien directeur de cabinet d’Alain Claeys d’égrener les actions à venir : présence dans une dizaine de salons à l’international, tirage d’un plan de Poitiers et du Futuroscope à 400 000 exemplaires contre 70 000… « Nous allons faire beaucoup plus pour qu’ils perçoivent directement les retombées sur leur activité », insiste-t-il. Hors Paris, Grand Poitiers est aujourd’hui la 9e destination touristique de France avec 1,5 million de nuitées par an. Les hôtels du Futuroscope, essentiellement des 3 et 4 étoiles y contribuent pour presque les deux tiers.  


  • 23/11/2018 : Indiscrète : une nouvelle audience courant janvier

    Le tribunal de commerce de Poitiers a reçu ce matin les principaux protagonistes du dossier Indiscrète. les co-dirigeantes Béatrice Mongella et Christelle Bois d'un côté, le repreneur éventuel de l'autre. Aucune décision définitive n'a en revanche été actée sur l'avenir de la manufacture de lingerie haut de gamme. Les magistrats statueront mi-janvier, à l'issue d'une nouvelle audience au cours de laquelle, le plan de continuation (incluant l'investissement de 350 000€ promis par Michel Gouzon) et le plan de reprise leur seront présentés. Depuis deux mois, Indiscrète a dû embaucher dix salariées supplémentaires pour faire face à l'afflux de nouvelles commandes. "Chaque commande est primordiale, il faut que les gens continuent d'être solidaires", explique Béatrice Mongella.


  • 22/11/2018 : Commerce - Pas de village de marques à Sorigny

    Réunie cet après-midi à Paris, la Commission nationale d'aménagement commercial (CNAC) a confirmé en appel la décision de la CDAC d'Indre-et-Loire de ne pas autoriser la construction d'un village de marques, à Sorigny, aux portes de la Vienne. Les porteurs de projet et opposants avaient fait entendre leurs arguments plus tôt dans l'après-midi. "C'est une très bonne nouvelle pour le territoire et nos centres-villes", indique Patricia Persico, adjointe au maire de Poitiers en charge du commerce. Poitiers et Châtellerault avaient fait front commun depuis plusieurs mois contre le projet, qui portait sur la création de 150 enseignes. "Satisfait de cette décision", Stéphane Mercier, président de la Fédération des acteurs économiques de Châtellerault, tient à remercier les trois protagonistes qui ont plaidé contre le projet devant la CNAC : le maire de Tours, le député de la Vienne Nicolas Turquois et l'administrateur de la Fédération départementale des unions commerciales. "Il va maintenant se concentrer sur un autre projet : la construction de notre village : le centre-ville de Châtellerault."

    A lire aussi...
    Le projet de village de marques rejeté
    A Châtellerault, une manif contre le village de marques


  • 21/11/2018 : La Banque alimentaire cherche des gilets orange

    Les 30 novembre, 1er et 2 décembre, la Banque alimentaire de la Vienne organise sa collecte de denrées alimentaires dans cinquante-huit moyennes et grandes surfaces du département. Celle-ci bénéficie à 11 000 personnes dans le besoin. En parallèle, l’association est toujours à la recherche de nouveaux bénévoles, des gilets orange. Chacun d’entre eux permet la distribution de 30 000 repas. Chauffeurs, cuisiniers, RH, formateurs… La Banque alimentaire est en quête de tous les profils. Le challenge vous intéresse ? Contactez l’association au 05 49 55 33 22 ou par courriel à ba860@banquealimentaire.org et contact@giletsorange.fr.


  • 20/11/2018 : Ingrandes-sur-Vienne : les salariés de Saint-Jean Industries toujours dans l'incertitude

    La direction de Saint-Jean Industries, à Ingrandes-sur-Vienne, n'a pas confirmé ce mardi, lors de la réunion mensuelle du comité social et économique (CSE) de l'entreprise, le recours au chômage partiel évoqué lors du CSE extraordinaire du 12 novembre. "Les négociations sont encore en cours entre notre actionnaire et Renault, rapporte Jean-Philippe Juin, délégué syndical CGT. Renault s'engagerait, mais c'est à mettre au conditionnel, à maintenir une trésorerie sur le site en attendant qu'une décision soit prise, afin d'éviter la cessation de paiement avant la fin de l'année. Par ailleur, concernant le chômage partiel, Renault aurait repassé des commandes pour la fin de l'année, mais, là encore, c'est à mettre au conditionnel. Ces commandes seraient actées dans les prochaines semaines." Reste à savoir si les salariés de l'usine spécialisée dans les composants en aluminium, notamment les culasses, en apprendront davantage sur leur sort avant la prochaine réunion du CSE, prévue le 12 décembre. 


  • 20/11/2018 : Migrant’scène, c’est aussi à Poitiers

    Du 17 novembre au 9 décembre, la Cimade organise dans toute la France le festival Migrant’scène. L’objectif de l’association est d’évoquer la question migratoire à travers des spectacles, pièces de théâtre… A Poitiers, deux événements sont prévus. Ce samedi 24 novembre (18h), au bar L’envers du bocal, à Poitiers, la Cimade invite le grand public à découvrir un jeu baptisé « Tables des visas et frontières mentales ». A 20h30, « Les Folyglottes » donnera un concert de chants du monde en polyphonie. Par ailleurs, le 29 novembre (20h30), à la Maison des 3-Quartiers, la troupe « Les CRAieurs de rue, poésie et récits bruts » se produira sur scène. Plus d’infos sur la page Facebook de l’événement.

     


  • 20/11/2018 : Civaux : appel à la grève à la centrale nucléaire jeudi

    Dans un communiqué de presse, le syndicat CGT de la CNPE (centrale nucléaire de production d'électricité) de Civaux relaie un préavis de grève national pour la journée du jeudi 22 novembre, 21h, au vendredi 23 novembre, 21h. "Les agents EDF de la DPN (ndlr, Division Production Nucléaire) font face à des contraintes matérielles et/ou fonctionnelles qui ne leur permettent plus d'effectuer leur métier en toute sérénité, sûreté et sécurité. Leur conscience professionnelle a permis jusqu'à ce jour de pallier les dysfonctionnements liés aux mauvaises organisations de l'entreprise. La charge de travail s'intensifie mais les effectifs stagnent. De l'agent d'excécution au cadre, les responsabilités augmentent, mais le pouvoir d'achat diminue", constate la CGT. Une visite de la direction de la DPN est programmée le 23 novembre sur le site de Civaux. Un filtrage des entrées est prévu dès 5h du matin


  • 20/11/2018 : Une école de Poitiers veut voyager dans l’espace

    Les élèves de CM1-CM2 de l’école Ernest-Pérochon, à Poitiers, projettent un voyage à la Cité de l’espace de Toulouse, en mars 2019. Pendant cinq jours, ils veulent « en découvrir plus sur le système solaire et l’épopée humaine dans l’espace ». Pour ce faire, ils ont lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme trousseaprojets.com. Il leur faut réunir au minimum 800€ (475€ à ce jour), mais les élèves visent 2 000€, de manière à enrichir leur programme de visites. Vous voulez les aider ? Découvrez le projet sur https://trousseaprojets.fr/projet/502%20voayage%20dans%20l%20espace?


  • 18/11/2018 : Rugby - Le Stade écrase Nontron (43-14)

    Une semaine après son deuxième revers de la saison, sur la pelouse de Riom (15-21), le Stade poitevin rugby s'est repris dominant largement le CS Nontronnais (43-14), cet après-midi à Rebeilleau. Les ouailles du binôme Cassen-Ventana, qui ont marqué six essais, confortent ainsi leur place de dauphins des Auvergnats dans la poule 7 de Fédérale 3.


  • 18/11/2018 : Football/coupe de France - Chauvigny (N3) tombe aux Herbiers (N2)

    Il n'y aura aucun représentant de la Vienne au 8e tour de la coupe de France. Le dernier en lice, l'US Chauvigny, s'est incliné cet après-midi sur la pelouse des Herbiers (0-2), pensionnaire de National 2 et finaliste de l'édition 2018. Hier, Poitiers avait été sorti par Le Lamentin (0-0, 1-4) et Châtellerault par Royan (0-2).


  • 18/11/2018 : Hand - Grand Poitiers reçu 2 sur 2

    Soirée parfaite pour les deux équipes du Grand Potiers hand 86. Les filles sont allées s'imposer à Bléré (26-24) avec huit buts de Marie Lequerré et s'emparent du même coup du fauteuil de leader de la poule 2 de Nationale 2, devant Lanester. Quant aux hommes de Christian Latulippe, ils ont réussi un petit exploit en dominant le 2e Bruges (33-27), en Gironde s'il vous plaît. Une nouvelle fois, Ibrahima Sall a fait parler la poudre en inscrivant dix buts. Le GPH86 est 6e de la poule 1 de Nationale 2.


  • 18/11/2018 : Football/coupe de France - Poitiers éliminé aux tirs aux buts

    Le Stade poitevin ne verra pas le 8e tour de la coupe de France. Les pensionnaires de National 3 ont été sortis hier, à domicile, par l'équipe martiniquaise des Aiglons du Lamentin, qui évolue en Régionale 1. Les Poitevins sont tombés aux tirs aux bus (1-4). Le SO Châtellerault a également quitté l'épreuve, battu 2-0 par Challans (N3). 


  • 17/11/2018 : Hockey-sur-glace : Poitiers domine Cholet (9-1)

    En hockey-sur-glace comme dans d'autres sports, le premier à marquer n'est pas forcément le vainqueur. C'est bien Cholet qui a ouvert le score ce soir sur la patinoire de Poitiers. Mais les Dragons ont rapidement réagi et, à la fin du premier tiers temps, ils menaient... 6-1. La deuxième manche a été plus équilibrée, mais le score final est sans appel (9-1). Grâce à cette victoire, les Poitevins consolident leur première place de D3. Brest n'a pas pu rejoindre La Roche-sur-Yon, blocage des gilets jaunes oblige. Le match sera reporté. Le week-end prochain, Poitiers rencontrera une équipe de bas de tableau, Rennes, avant de jouer à domicile, le 8 décembre, face à Nantes 2.


  • 17/11/2018 : Basket/Pro B - Le PB86 fait payer l'ALM Evreux (104-84)

    En difficulté après sa quatrième défaite de la saison à Aix-Maurienne et avec le départ surprise de Jay Threatt, le PB86 a superbement réagi ce soir en s'imposant face à l'ALM Evreux (104-84). Arnauld Thinon (29pts) et ses coéquipiers ont rendu une excellente copie, notamment en attaque. De bon augure avant d'aborder un nouveau déplacement à Chartres, vendredi prochain.


  • 17/11/2018 : Opération gilets jaunes - Le cortège poitevin en route vers Poitiers-Sud

    Mise à jour 13h
    La préfecture de Nouvelle-Aquitaine évoque 238 mouvements ce matin dans la région avec une participation de 33 000 personnes. Plusieurs blessés dont un blessé grave en Gironde (Biganos) sont à déplorer.
     

    La préfecture de la Vienne indique un fort ralentissement dans le secteur du rond point de la Main jaune, où plusieurs centaines de gilets jaunes sont réunis depuis ce matin. Par ailleurs, un convoi d'automobilistes en colère se dirige vers Poitiers depuis Vivonne, sur la RN10, d'où une une circulation ralentie. Idem sur la D951 de Saint-Julien-l'Ars vers Poitiers et sur la D347, à Loudun. Les manifestants ont mis en place un barrage filtrant. Le plus gros rassemblement est prévu à 13h, au parc des expos de Poitiers.

    #17novembre 10 h 00 : Point circulation routière
    - Châtellerault - secteur Main jaune, fort ralentissement.
    - RN10 Vivonne vers Poitiers, gêne à la circulation, convoi.
    - D951 St Julien l'Ars vers Poitiers, gêne à la circulation.
    - D347 Loudun, barrage filtrant.

    — Préfète de la Vienne (@Prefet86) 17 novembre 2018


  • 16/11/2018 : Volley - Le SPVB se relance à Narbonne (3-1)

    Après son premier revers de la saison face à Tours, le Stade poitevin volley beach s'est relancé, ce soir, en allant chercher un succès solide à Narbonne (3-1, 25-20, 25-21, 19-25, 25-23). Cette cinquième victoire en six sorties ne fut pas si simple à obtenir. Les hommes de Brice Donat ont fort heureusement serré les rangs dans le quatrième set pour s'éviter un tie-break forcément incertain.


  • 16/11/2018 : Un projet de résidence étudiante à deux pas de la fac de médecine

    Le Département a voté ce matin la cession d’une parcelle de 7 150m2 dans le quartier de la Gibauderie, pour un montant de 1,8M€. L'acquéreur Bouygues Immobilier envisage d'y construire une résidence étudiante de 150 chambres, à deux pas de la faculté de médecine et de la pharmacie et du CHU de Poitiers. Ce projet n'est sans doute pas sans lien avec la suppression du numerus clausus. Maintenant, le montant de la transaction interpelle. "255€ du m2, je n'ai jamais vu cela, a d'ailleurs remarqué le conseiller départemental DVD Francis Girault. Je m’interroge sur cette opération. Je n’ai jamais entendu un prix aussi élevé. Dans le meilleur des cas, nous serons sur des loyers à 500 à 600€ par mois. Je sais qu’il y a l’APL, mais quand même !" Au-delà du prix, les débats ont porté sur l'opportunité de vendre des réserves foncières à proximité immédiate de l'Institut départemental pour la protection de l'enfance et l'accompagnement des familles (Idef). Pour Michel Touchard et Isabelle Soulard, membres de Vienne à gauche, il aurait été préférable de conserver cette parcelle pour "ne pas obérer le développement de l'Idef". "On ne peut pas se vanter d’une grand politique de l’enfance et faire voter une augmentation de budget de l’Idef de 0,2%, alors même que l'inflation est à 1,2%", a critiqué Michel Touchard. Sa collègue a insisté sur les "besoins" grandissants d'hébergement pour les femmes victimes de violences. Les femmes et les enfants à la rue sont nombreux dans nos deux villes..." Une passe d'armes extrêmement tendue entre Sandrine Martin et Bruno Belin a clos le débat sur le sujet. "Cet argent (1,8M€) va-t-il servir à financer l'Historial et l'Arena ?", a interrogé la cheffe de file de l'opposition. En guise de réponse, le président du Département a égréné la liste des mesures et places ouvertes en faveur de la protection de l'enfance au sens large. "Je vous mets au défi de trouver un autre département qui a fait mieux que le nôtre depuis 2008 !"

     


  • 16/11/2018 : Politique - Benoît Tirant et Pascal Duforestel rejoignent Place publique

    Anciens 1ers secrétaires du Parti socialiste dans la Vienne et les Deux-Sèvres, Benoît Tirant et Pascal Duforestel viennent d'annoncer leur départ du PS et leur "ralliement" à Place publique, le mouvement initié par Raphaël Glucksmann. Les deux élus de la Région Nouvelle-Aquitaine s'en expliquent dans un communiqué. "Il ne s’agit en rien d’une mutation idéologique de notre part ou d’un mercato d’hiver. Non, nos idéaux sont identiques à ceux qui nous ont animés depuis le début de notre engagement militant. Mais là où le Parti socialiste est trop souvent sclérosé dans des logiques de baronnies et des guerres picrocholines empêchant toutes possibilités de changement, nous croyons à la fraîcheur d’un mouvement créé par la société civile pour la société civile", écrivent-ils.


  • 15/11/2018 : Basket/coupe de France - Le PB86 hérite de Boulazac en 16e de finale

    Le tirage au sort des 16es de finale de la coupe de France de basket s'est déroulé en début d'après-midi. Vainqueur de Tours (77-76), le 6 novembre, le Poitiers Basket 86 a hérité de Boulazac, actuel 8e de Jeep Elite. Les deux formations se connaissent bien. Le PB s'était offert le luxe de battre les Périgourdins (72-70) en finale du tournoi de la Nouvelle-Aquitaine. La saison passée, les deux équipes s'étaient déjà rencontrées en 16e de finale. Mais le PB avait gâché une avance de onze points, flingué par l'adresse diabolique de Karvel Anderson, auteur de dix-huit points en moins de trois minutes (84-87). Guillard et compagnie auront l'occasion de prendre leur revanche le mercredi 23 janvier, à 20h, à la salle Jean-Pierre-Garnier.

    Les autres matchs : Sorgues (NM1) - Nancy (Pro B), Blois (Pro B) - Rouen (Pro B), Levallois (Jeep® Elite) - Châlons Reims (Jeep® Elite), Vichy Clermont (Pro B) - Caen (Pro B), Souffelweyersheim (NM1) - Aix-Maurienne (Pro B), Challans (NM1) - Gries-Oberhoffen (Pro B), Le Portel (Jeep® Elite) - Antibes (Jeep® Elite), Pau-Lacq Orthez (Jeep® Elite) - Chalon-sur-Saône (Jeep® Elite).


  • 15/11/2018 : Gilets jaunes : cinq manifs officielles, une dizaine de rassemblements

    A deux jours de la manifestation des gilets jaunes, qui protestent contre la hausse du prix des carburants, la liste des manifestations prévues dans la Vienne se précise. La préfecture de la Vienne indique avoir enregistré cinq déclarations préalables, pour des rassemblements à Poitiers (13h, parc des expos), Châtellerault (10h, rond-point de la Main jaune), Chauvigny (14h, rond-point du Jet d’eau), Loudun et Lussac-les-Châteaux. Cinq autres actions non déclarées devraient se dérouler sur le territoire. « La circulation sera difficile sur la rocade Est, que nous conseillons d’éviter toute la journée », ajoute Cécile Geneste, directrice de cabinet de la préfète. Le cortège aura pour point d’arrivée l’hypermarché Auchan de Poitiers-Sud. Au-delà, des ralentissements sont attendus sur la RN10 entre Vivonne et Poitiers, la RN147 ou aux abords du rond-point de la Main Jaune, à Châtellerault-Nord. Environ deux cents personnels de l’Etat, forces de l’ordre comprises, seront mobilisés toute la journée. « Nous nous réservons la possibilité d’intervenir en cas de blocage », indique Cécile Geneste. Autrement dit, ok pour les ralentissements et les barrages filtrants, mais non au blocus, a fortiori s’il « gêne la circulation des services de secours ». « Globalement, nous en appelons à la responsabilité de chacun, organisateurs comme manifestants. »


  • 15/11/2018 : Les avocats du barreau de Poitiers en grève des audiences ce jeudi

    La loi Justice qui sera soumise au vote des députés le 22 novembre suscite bien des inquiétudes au sein du barreau des avocats de Poitiers. Ces derniers ont décidé de manifester leur désaccord par une grève des audiences ce jeudi. Tandis qu’une délégation participait ce matin au rassemblement prévu à 11h devant l’Assemblée nationale, à Paris, une lecture de la motion (adoptée lors de l’assemblée générale de l’Ordre le 5 novembre) est faite aujourd'hui lors de chaque début d’audience et dans chacune des juridictions. Sauf mesures de défèrement et cas particuliers, afin de ne pas pénaliser les justiciables, les avocats poitevins ont largement observé cet appel à la grève.  Le bâtonnier Me Hervé Ouvrard dénonce « une loi fourre-tout » et « des petites mesures » qui  détricotent le service public de la justice. « La loi veut autoriser une spécialisation des juridictions, en regroupant certaines matières sur un lieu unique, ce qui va à l’encontre de ce à quoi le gouvernement s’était engagé et qui porte atteinte à la proximité de la justice », déplore Me Ouvrard. Il pointe également du doigt « toutes les mesures qui réduisent l’intervention du juge » en citant l’exemple des pensions alimentaires « qui seront désormais décidées par le directeur de la Caf et non plus par un juge indépendant ».  Sur le plan pénal, il  dénonce « une régression des droits de la défense » ou encore « la mise en place d’un tribunal criminel départemental, qui exclura les citoyens des affaires les plus sensibles ».


  • 15/11/2018 : Rassemblement national - Alain Verdin écarté de la direction

    Depuis plusieurs mois, la fédération de la Vienne du Rassemblement national est secouée par une guerre fratricide. Nous nous étions fait l'écho dans nos colonnes de ces tensions, notamment entre Alain Verdin et Arnaud Fage, son numéro 2. Le délégué national aux Fédérations vient de siffler la fin de la récréation. Hier, Gilles Pennelle a envoyé un courriel à tous les adhérents, indiquant que la fédé avait "besoin d’être rapidement réorganisée". C’est pourquoi, il a été décidé en accord avec les instances nationales de mettre fin, dans l’immédiat, aux fonctions des différents membres du bureau départemental élargi dont celle d'Alain Verdin." Jusqu'à nouvel ordre, le RN86 sera géré directement par la Délégation nationale aux fédérations, Audrey Guibert en tête. "Elle est donc la seule personne à exercer une autorité, certes provisoire, dans votre fédération", conclut Gilles Pennelle.


  • 14/11/2018 : Projet photovoltaïque sur le site de la centrale nucléaire de Civaux

    La campagne d’acquisition de terrains lancée par EDF afin d’accroître ses réserves foncières aux abords de certaines de ses centrales nucléaires, révélée la semaine dernière par Le Parisien, concerne notamment le site de Civaux.  « Il s’agit d’une démarche nationale, qui concerne toutes les centrales, explique-t-on au service communication. Nous étudions la possibilité d’acquérir du foncier (via la Safer) autour de nos installations, dans une logique d’anticipation de l’avenir de notre site. Ce que nous avons toujours fait. » La centrale de Civaux a ainsi engagé « des échanges prospectifs et amiables avec les propriétaires et exploitants de certains terrains au voisinage de (ses) installations », mais « il n’y a pas de projet particulier associé à ce projet d’achat foncier », assure-t-on. Parallèlement, la direction a répondu à l’appel à projets de la Commission de régulation de l’énergie  afin d’implanter 17 hectares de panneaux photovoltaïques sur des terrains adossés à la centrale, acquis dès sa construction. Le permis de construire a été déposé en août dernier à la mairie de Civaux. S’il est retenu -la réponse tombera au printemps-, le projet pourrait aboutir d’ici fin 2019-début 2020.


  • 14/11/2018 : Jeux maths : solution

    Anne et Marc s’entraînent dans un stade. Anne fait les 400 mètres en 70 secondes. Marc en 1 minute.
    S’ils commencent en même temps au même endroit, après combien de tours Marc va-t-il la rattraper ?

    La solution : Après 7 tours


  • 13/11/2018 : Fait divers - Un cycliste tué ce matin à Saint-Genest-d'Ambière

    Un cycliste a perdu la vie ce matin, peu après 7h30, sur la route départementale 42 reliant Lencloître à Richelieu, à hauteur de Saint-Genest-d'Ambière. Il a été percuté par un automobiliste et n'a pu être ranimé malgré l'intervention rapide des secours. Selon nos confrères de La Nouvelle République Centre Presse, le conducteur du véhicule, âgé de 22 ans, a été transporté au centre hospitalier de Châtellerault en état de choc. La victime serait un homme de 59 ans habitant la commune. Une enquête de gendarmerie a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame.


  • 11/11/2018 : Rugby - Défaite du Stade poitevin face à Riom

    Le Stade poitevin rugby n'a pas su s'imposer ce dimance face au Rugby-club riomois. Il s'est incliné sur le score de 21 à 15. Il rencontrera à domicile le CS Nontronnais dimanche prochain, dans le cadre de la 9e journée de 3e division fédérale.


  • 11/11/2018 : Hockey sur glace/D3 - Victoire de Poitiers à Brest

    Le Hockey-club Poitiers s'est offert une belle victoire 5 à 1 face à Brest 2, ce samedi, en déplacement dans le Finistère. Il recevra Cholet 2 samedi prochain, à 18h45, lors de la 7e journée de D3.


  • 11/11/2018 : Volley-ball/Ligue A - Première défaite de la saison pour le Stade poitevin

    Invaincu depuis le début de la saison, le Stade poitevin volley s'est incliné à domicile, ce samedi, face à Tours, dans le cadre de la sixième journée de Ligue A. Le score final est de 3 sets à 0 :  20-25, 22-25 et 25-27.


  • 11/11/2018 : Handball - Large victoire des féminines de Grand Poitiers sur Châteauneuf-en-Thymerais

    Les joueuses de Grand Poitiers Handball ont raflé une belle victoire face à l'AST Châteauneuf-en-Thymerais samedi soir, sur le parquet du gymnase de Jaunay-Clan, sur le score de 38 à 18. Elles affronteront Bléré Val de Cher Handball samedi prochain lors de la septième journée de championnat.


  • 10/11/2018 : Football/National 3 - Match nul entre le Stade poitevin et le FC Pau

    En déplacement dans les Pyrénées-Atlantiques, à Bizanos, ce dimanche, dans le cadre du championnat de National 3, le Stade poitevin football a fait match nul contre le FC Pau, sur le score de 3 à 3.  Il se retrouve à un point derrière Chauvigny au classement de la Poule A.


  • 10/11/2018 : Football/ National 3 - Chauvigny fait match nul face à Bayonne

    Ce samedi, en championnat l'US Chauvigny, qui jouait à domicile, a fait match nul 0 à 0 contre l'Aviron bayonnais FC, qui le devance au classement provisoire. C’était la 9e journée de National 3.


  • 10/11/2018 : Football/National 3 - Nouvelle défaite pour Montmorillon

    Dominée par Chauvigny la semaine dernière, l'UES Montmorillonnaise a subi une nouvelle défaite, ce samedi, en s'inclinant 1 à 0 face aux Genêts d'Anglet. Prochaine rencontre : samedi 24 novembre, Montmorillon affrontera Mérignac-Arlac lors de la 10e journée de championnat.


  • 09/11/2018 : Basket/ProB - Le PB86 battu à Aix-Maurienne (65-72)

    Après s'être imposé sur le fil face à Tours, mardi en coupe de France, le PB86 a rendu les armes ce soir à Aix-Maurienne (65-72), dans le cadre de la 5e journée de Pro B. Threatt et ses coéquipiers auront été menés pendant l'intégralité du match. Malgré un  retour à quatre points dans le quatrième quart-temps, ils n'auront jamais pu inverser la tendance. C'est leur quatrième revers en cinq sorties. Prochain match le samedi 17 novembre, à la salle Jean-Pierre Garnier, face à Evreux.


  • 09/11/2018 : Près de 400 manifestants devant les fonderies d'Ingrandes-sur-Vienne ce vendredi matin

    Les salariés de la Fonderie Fonte et de Saint-Jean Industries, les deux sous-traitants de Renault installés à Ingrandes-sur-Vienne, ont fait grève ce vendredi. La confirmation par la Région d'une enveloppe de 3M€ pour la Fonderie Fonte n'a pas adouci les inquiétudes des personnels, qui observent une baisse des commandes depuis le début de l'année. Près de 400 personnes se sont donc retrouvées sur le site dès 9h parmi lesquelles 300 ouvriers et une centaine de personnes solidaires de leur action, des syndicats, des élus mais aussi des représentants d'entreprises locales. En cortège, les manifestants ont fait le tour des deux usines avant de traverser la Nationale 10 "pour aller poser dans le champ d'en face la première pierre d'une usine virtuelle, car Renault en construit partout", explique le secrétaire CGT de Saint-Jean Industries Patrice Villeret. Le Président a dit qu'il suffisait de traverser la rue pour trouver du travail. On a traversé mais on n'a rien vu !" Plusieurs interventions de syndicalistes et élus ont émaillé la matinée. A l'intérieur des usines, les machines sont restées à l'arrêt toute la journée. Seuls les intérimaires, dont le départ est annoncée pour début 2019, étaient présents mais désoeuvrés. Quant à la direction, elle ne s'est pas manifestée. Les salariés envisagent d'ores et déjà "de nouvelles journées d'action, selon le développement des projets sur les deux usines". Un comité d'entreprise est programmé jeudi à la Fonderie Fonte et un comité d'entreprise extraordinaire devrait se tenir lundi côté alu. "Il se pourrait qu'on nous annonce du chômage partiel également à Saint-Jean Industries", pressent le secrétaire CGT.


  • 08/11/2018 : Basket - Le PB pour une première à l'extérieur en Savoie

    Après s'est qualifié dans la douleur pour les 16es de finale de la coupe de France, à Tours (77-76), le PB86 enchaîne avec un quatrième déplacement consécutif. Ce vendredi, Ruddy Nelhomme joueront sur le parquet d'Aix-Maurienne, pour le compte de la 5e journée de Pro B. Privés de Ron Anderson Jr depuis deux semaines, ils pourraient le récupérer. "Il est du voyage, mais nous déciderons au dernier moment de sa participation", indique le coach du PB86. Mëme sans son intérieur américain, le PB a les moyens d'aller s'imposer en Savoie, à condition de "contrôler les balles perdues" et de contenir le meilleur artificer du championnat. L'arrière américain DJ Richardson (21,7pts/match) sera le danger offensif numéro 1 de l'ASMB, qui a déjà battu Chartres et Evreux à la halle Marlioz cette saison. Si elle se montre performante offensivement, la formation entraînée par Fabien Romeyer pioche à l'autre bout du parquet (85,25pts encaissés). A Poitiers d'en profiter.

    5e journée de Pro B, AS Maurienne Basket (11e, 2v -2d) - Poitiers Basket 86 (14e, 1v-3d), vendredi 9 novembre, 20h à la halle Marlioz d'Aix-les-Bains. Arbitrage de MM. Peyridieu, Ortis et Ceccarelli.


  • 08/11/2018 : Les avocats en grève des audiences jeudi 15 novembre

    Les avocats du barreau de Poitiers seront en grève des audiences jeudi 15 novembre, afin de marquer leur désaccord relatif au projet de loi de programmation pour la justice 2018-2020. Dans la motion votée lundi lors de l'assemblée générale de l'Ordre, ils dénoncent  la remise en cause de "l'égal accès des citoyens au juge et à la justice", demandent "la suppression de toute spécialisation des Cours d'appel"  et s'opposent à "l'expérimentation hasardeuse du Tribunal criminel départemental".


  • 07/11/2018 : Smarves : deuxième dépistage anti-tuberculeux rassurant

    Suite à une suspicion de tuberculose chez un enfant de 3 ans en avril 2018, à l'école maternelle de Smarves, l'Agence régionale de santé (ARS) a mis en place une nouvelle campagne de dépistage en deux temps, de fin mai à début juin puis du 30 juillet au 20 août. Les résultats de cette deuxième phase, publiés par l'ARS ce mercredi, sont "rassurants""Aucun cas de tuberculose maladie n'a été identifié", confirme l'ARS dans un communiqué. Pour les 69 élèves de maternelle (sur 86) et les 56 élèves de primaire (sur 91) qui ont réalisé le test cet été, les résultats sont normaux. Sur les 24 adultes (sur 40 potentiellement concernés) dépistés, une personne s'est avérée être porteuse saine, donc non contagieuse. A noter : tous les adultes et enfants ont été dépistés au moins une fois lors de ce double-dépistage.


  • 07/11/2018 : Tennis de table - Le TTACC 86 défait à domicile

    Surprise hier soir au gymnase universitaire de Poitiers, où le TTACC 86 a concédé son premier revers de la saison en Pro A face à l'Entente Saint-Pierraise (2-3). Yuan Zheng a perdu le match décisif face à Stéphanie Loeuillette, pourtant moins bien classée qu'elle. Les filles de Laure Le Mallet restent toutefois en tête de la poule, avant un déplacement à Joué-les-Tours, le 27 novembre.


  • 06/11/2018 : Basket/coupe de France - Le PB86 s'mpose à Tours (77-76)

    Grâce à deux lancers francs de Jay Threatt (15pts, 6pds) à vingt-cinq secondes du terme, le PB86 s'est imposé ce soir à Tours en 32e de finale de coupe de France. En dépit d'un très bon deuxième quart-temps (28-11), Poitiers s'est fait quelques frayeurs, mais a obtenu l'essentiel à l'issue d"un derby serré. Prochain match dès vendredi, à Aix-Maurienne, pour le compte de la 5e journée de Pro B.


  • 06/11/2018 : Des vacances de la Toussaint record pour le Futuroscope

    Avec 162 000 visiteurs pendant les vacances de la Toussaint (+8% par rapport à 2017), le Futuroscope a battu son record historique de fréquentation depuis sa création, en 1987. Le chiffre d'affaires pendant cette période a suivi une trajectoire similaire, avec 7% de croissance. Sur la seule journée du 2 novembre, le parc de loisirs a accueilli 17 751 personnes. Pour Rodolphe Bouin, président du directoire du Futuroscope, « le retour des animations d’Halloween a contribué au ressort de la fréquentation. L’événementialisation permet d’élargir la cible et de créer une urgence de revisite chez nos visiteurs. C’est une piste que nous allons explorer davantage. Nous réfléchissons d’ores et déjà à une montée en puissance des animations de Noël. »


  • 06/11/2018 : Nouvelle mobilisation, vendredi 9 novembre, aux fonderies d'Ingrandes-sur-Vienne

    Le délégué interministériel aux restructurations d’entreprises, Jean-Pierre Floris, n'a visiblement pas convaincu lors de sa venue à la Fonderie Fonte et à Saint-Jean-Industries fin octobre. La perspective d'une "négociation commerciale avec Renault", comme indiqué par le représentant de l'Etat, et d'"ajustements d'effectifs", ouvertement annoncés à la Fonderie Fonte et sérieusement envisagés du côté de Saint-Jean Industries, inquiète les syndicats et salariés des deux sous-traitants automobiles. A l'appel de la GGT, une grève de 24 heures est programmées vendredi 9 novembre, dans les deux entreprises, avec à partir de 9h une assemblée générale conjointe des ouvriers. "L'objectif est de discuter collectivment, avec l'ensemble des salariés des deux entreprises, et éventuellement de se préparer à d'autres étapes, explique Patrice Villeret, secrétaire CGT à Saint-Jean Industries. On voit bien que dans une entreprise comme dans l'autre, rien d'avance. Selon le délégué ministériel, coté fonte tout va bien car on va licencier, et côté alu ça ne va pas car on n'a pas encore commencé à licencier. Si c'est ça, l'avenir que l'on nous propose.... Cela fait des années que les effectifs baissent, que les emplois sont de plus en plus précaires... Et Renault attend que les collecticités locales, la Région et l'Etat ramènent assez de subventions pour lever le petit doigt !"

     

     


  • 05/11/2018 : Basket/coupe de France - Le PB86 veut regoûter à la victoire à Tours

    Battu à Orléans en Leaders cup, puis à Vichy-Clermont vendredi en championnat (73-76), le PB86 enchaîne ce mardi sur un troisième déplacement à Tours (NM1), en 32e de finale de coupe de France. "C'est un match officiel, nous chercherons donc à le gagner", indique Ruddy Nelhomme. Le coach poitevin cherchera toutefois à "préserver les organismes" en vue du long déplacement à Aix-Maurienne, vendredi, pour le compte de la 5e journée de Pro B. Pensionnaire de Nationale 1, l'Union Tours Basket Métropole est actuellement 11e de la poule B, avec quatre victoires en neuf journées. Elle vient de se renforcer avec l'arrivée de Glenn Duro, libéré par Brissac après avoir décroché le titre de champion de France de NM1 sous le maillot de Gries-Oberhoffen. Victime d'une entorse de la cheville face à Paris, Ron Anderson Jr manquera une nouvelle fois à l'appel en Indre-et-Loire. Pas sûr non plus que l'intérieur soit rétabli pour le voyage en Savoie.


  • 04/11/2018 : Volley/DEF - Le CEP/Saint-Benoît battu par Villejuif (1-3)

    Les affaires du CEP/Saint-Benoît ne s'arrangent pas en Division Elite féminine. Les filles de Guillaume Condamin se sont inclinées, hier à Lawson-Body, face à Villejuif (1-3, 22-25, 27-25, 25-22, 25-17). Avec ce nouveau revers, elles se retrouvent en grand danger au classement.


  • 04/11/2018 : Handball - Grand Poitiers bat Roc Aveyron (30-29)

    Après deux défaites consécutives, le Grand Poitiers hand 86 a relevé la tête en battant, hier, à Jaunay-Marigny, Roc Aveyron sur la plus petite des marges (30-29). Grâce à ce succès, les ouailles de Christian Latulippe se replacent dans le ventre mou de la poule 1 de Nationale 2. A noter que la nouvelle recrue des Griffons Ibrahima Sall a marqué 11 buts.


  • 03/11/2018 : Football/National 3 - Poitiers surpris par Bressuire (0-2)

    Le Stade poitevin a concédé, ce soir, sa deuxième défaite de la saison en National 3. Après Angoulême, c'est Bressuire (2-0) qui a fait tomber les hommes de Jaïr Karam. A l'issue de cette 8e journée, le Stade est 6e de la poule. Vendredi, Chauvigny avait dominé Montmorillon (3-1) et talonne Poitiers au classement. L'UESM est neuvième.


  • 03/11/2018 : Secours populaire : une bourse aux jouets et vêtements neufs à Montamisé

    Le Secours populaire de la Vienne organise, ce samedi, jusqu'au 18h, une bourse aux jouets et une braderie aux vêtements neufs et à la vaisselle, à la grande salle des fêtes de Montamisé. Entrée gratuite.


  • 02/11/2018 : Volley/Ligue A - Le Stade l'emporte à Rennes (3-2)

    Dans le match au sommet de la 5e journée de Ligue A, le Stade poitevin volley beach a réalise l'excellente opération de la soirée, en battant Rennes au tie-break (3-2, 22-25,  25-18, 25-16, 25-27, 15-13). Le SVPB reste invaincu et s'empare du coup du leadership (virtuel) de la division. Poitiers compte en effet un match de moins que les Rennais. A signaler la grosse performance de Jochen Schöps, auteur de 24pts. De l'autre côté, Van den Dries a sorti un match référence (32pts).


  • 02/11/2018 : Basket/Pro B - Le PB battu sur le fil à Vichy-Clermont

    Dans le coup jusqu'au bout, le PB86 a perdu sur le fil son match à Vichy-Clermont (73-76), pour le compte de la 4e journée de Pro B. Dommage car Threatt and co ont eu la possibilité d'arracher la prolongation, mais Thinon et Niles (16pts) ont raté leur tir. Prochain match mardi prochain, à Tours (N1), en coupe de France.


  • 02/11/2018 : Conférence : rebondir dans sa vie professionnelle

    Sociologue et ancien directeur adjoint de l’Institut régional du travail social de Poitiers, Michel Billé anime, ce mardi, de 18h30 à 20h30, une conférence-débat sur « l’importance du lien social pour faciliter le rebond lors des ruptures de parcours ». « Dans la vie professionnelle, les pauses volontaires ou subies provoquent de nombreux changements personnels, indique Passerelles et compétences, organisatrice de l’événement. Et lorsque les activités se terminent, le passage à la retraite marque un changement majeur, pouvant entraîner une rupture du rythme de vie, des habitudes, du réseau professionnel et un sentiment d’isolement. » C’est sur ces thématiques que Michel Billé est amené à s’exprimer à l’hôtel de Région. Inscription obligatoire sur https://goo.gl/forms/h8g9twXdxoEwCVG33 ou par courriel à poitiers@passerellesetcompetences.org


  • 02/11/2018 : Basket/Pro B - Le PB enchaîne à Vichy-Clermont

    Deuxième déplacement en trois jours pour le PB86. Vaincu à Orléans, mardi, en Leaders cup (69-84), le club poitevin affronte ce soir l'un des co-leaders de Pro B, Vichy-Clermont. Invaincue, la JAVC a signé l'une des performances de la 3e journée en allant s'imposer à Lille (75-81). Ce ne sera donc pas simple, d'autant que Ron Anderson Jr (cheville) et Jay Threatt (ischio-jambiers) sont très incertains pour ce match de la 4e journée de championnat. Malgré ces vents contraires, le PB86 a affiché un visage plutôt séduisant dans le Loiret, avec une paire Harley-Niles très performante. Sera-ce suffisant face à Denave, Ngouma, Hooker, Koné et compagnie ? Réponse ce soir à partir de 20h.

    4e journée de Pro B, JA Vichy-Clermont (3-0, 4e)-Poitiers Basket 86 (1v-2d, 10e), vendredi 2 novembre, 20h à la Maison des sports de Clermont. Arbitrage de MM. Milliot, Mendes et Mora.

    Les autres matchs
    2 novembre. Aix-Maurienne-Evreux, Blois-Rouen, Caen-Denain, Nantes-Lille, Roanne-Chartres, Vichy-Clermont-Poitiers. 3 novembre. Orléans-Saint-Chamond, Quimper-Gries-Oberhoffen. 4 novembre. Paris-Nancy.

     


     


  • 01/11/2018 : Sept véhicules incendiés cette nuit à Poitiers

    Les pompiers du Sdis 86 ont eu fort à faire la nuit dernière. Quatre voitures ont été incendiées rue Roland-Garros, à Bel-Air, et une cinquième a été endommagée par les flammes. Deux autres véhicules ont pris feu rue Gherard-Hansen, toujours à Bel-Air. Ailleurs dans la Vienne, environ 250m3 de bois et de poutre ont été incendiés à Champniers, tandis que 6 000m3 de bois et de souches sont partis en fumée à Lathus-Saint-Rémy.

     


Programmes de Cinéma Phantom thread Place publique Plaire, aimer et courir vite

Publicité

Les dépêches

22/01/2019
Le traiteur poitevin Bernard Tardivon est décédé Lire la suite
21/01/2019
Les Madeleines en demande de logement d'urgence Lire la suite
20/01/2019
Rugby/Fédérale 3- Encore une victoire pour le Stade poitevin Lire la suite
20/01/2019
Poitiers - Quinze personnes interpellées lors de l'acte X de la mobilisation des Gilets jaunes Lire la suite
20/01/2019
Handball/N2 - Doublé gagnant pour Grand Poitiers Handball Lire la suite
19/01/2019
Volley/Élite F - Le CEP Poitiers-Saint-Benoît bat Evreux Lire la suite
19/01/2019
Basket/ProB - Le PB tout près de l'exploit à Nancy (73-76) Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques