Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Vendredi 27 juillet - 21h Venez observer l'éclipse de Lune à Sèvres-Anxaumont (accès route de Bignoux, chemin de la déchetterie).

Vie locale

Face à face

Les espoirs de Manika

Manika Auxire. 22 ans. Charentaise d’origine, Poitevine d’adoption. L’apprentie comédienne représentera la région, le 3 décembre prochain, lors de l’élection de Miss France 2012.

Depuis belle lurette, elle avait cessé de rêver à se muer en princesse. Comme nombre de jeunes adultes, ses chimères enfantines s’étaient envolées avec l’âge. Jusqu’à ce que sa destinée de « Reine de beauté » la rattrape... 

Un détour en famille par un hypermarché quelconque de la campagne charentaise. Une affiche qui l’invite à candidater à l’élection de « miss locale ». Et ces proches qui l’incitent à  « tenter le coup ». Ce cri du cœur finit par la convaincre. Manika Auxire se retrouve ainsi à concourir au titre de Miss Charente 2010. Première dauphine à ce galop d’essai, elle confirme en devenant deuxième dauphine régionale. « L’aventure est bouclée », pense-t-elle. Ses écharpes sont remisées dans les cartons de la demeure parentale, à Blanzac (Charente). Et la jeune femme s’en retourne à sa vie d’étudiante. 

Son présent: l’élection de miss france 

De retour sur les bancs du Conservatoire régional de théâtre, elle retrouve alors son train-train poitevin. Apprentie comédienne, depuis l’obtention d’une licence en arts du spectacle, elle pour- suit son apprentissage dans l’exigeant cycle professionnel. « Je n’ai pas tellement eu le temps de ruminer cet échec, explique-t-elle. La somme de travail demandée a vite fait d’effacer ces souvenirs de ma mémoire. » 

Au printemps dernier, un coup de fil de Mathilde Muller change cependant la donne. Au téléphone, la quatrième dauphine de Miss France 2008 lui demande de renvoyer, au plus vite, le formulaire d’inscription à l’élection de Miss Poitou-Charentes 2011. « Sur le coup, je n’ai pas très bien compris. Je pensais qu’elle se trompait de personne. » Ce n’est pas le cas ! La correspondante locale à l’élection de Miss France est bien venue interpeller Manika Auxire. Elle, la deuxième dauphine de Miss Poitou-Charentes 2010.  « Avec ce titre, je pouvais retenter ma chance. » « Pourquoi pas ! », se dit-elle. Une audace prémonitoire. Le 24 septembre dernier, Manika s’effondre sur le podium bressuirais. Des larmes de bonheur coulent sur les joues de la toute nouvelle miss régionale 2011. « Au regard des filles présentes, je m’étais fait à l’idée que ce rêve était inaccessible. Je ne me pensais pas à la hauteur. » 

Son avenir, le théâtre 

Du haut de son mètre soixante et onze, elle a pourtant balayé la concurrence avec son sourire ensorcelant. Le plus dur reste à venir. Qualifiée pour l’élection nationale, elle doit s’absenter tout le mois de novembre. Un séjour paradisiaque à Cancún (Mexique) lui tend les bras. « J’ai dû faire preuve de persuasion pour convaincre mes professeurs du bien-fondé de cette escapade. Mais je tenais vraiment à vivre cette expérience humaine. Quel que soit le résultat final, je suis persuadé que ces acquis sauront me servir à l’avenir. » Car Manika reste lucide sur l’issue du concours. 

Le théâtre la tient en éveil. Une passion viscérale dont elle compte bien faire son métier. En tant qu’actrice ou metteur en scène. Alors, l’élection de Miss France, elle n’en fait pas un objectif suprême: « Sauf exploit le 3 décembre, l’histoire s’arrêtera là ». En attendant, tous les espoirs sont permis... Soyez chauvins, votez pour elle ! 

Antoine Decourt le 02/12/11

Programmes de Cinéma Croc-Blanc En Guerre Everybody knows

Publicité

Les dépêches

16/07/2018
Le projet de village de marques à Sorigny rejeté par la CDAC Lire la suite
16/07/2018
KillASon invite les Poitevins à un flashmob géant place Leclerc Lire la suite
13/07/2018
Santé - Le CHU de Poitiers autorisé à exploiter l'IRM 7 Tesla Lire la suite
13/07/2018
Des restrictions sur le carburant et les feux d'artifice Lire la suite
13/07/2018
Bac - 89,9% de réussite dans l'académie de Poitiers Lire la suite
13/07/2018
Mondial - France-Croatie à vivre à Blossac Lire la suite
12/07/2018
Aéroport de Poitiers-Biard : où l'on reparle de la CCIV... Lire la suite
Archives

    Publicité


    Publicité
      les rubriques informations pratiques