Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Vendredi 27 juillet - 21h Venez observer l'éclipse de Lune à Sèvres-Anxaumont (accès route de Bignoux, chemin de la déchetterie).

Sortir

Spectacles

La Dame de Fer

Madame Dame participera au final de « Fer Enfer », l’événement annuel du collectif « Zo Prod », le samedi 29 octobre à Poitiers.

 « Un show entre Marlène Dietrich et Nina Hagen.» La proposition est intrigante. Un concert où la performance scénique semble être aussi importante que la musique en elle-même : la venue de « Madame Dame » au final de « Fer Enfer » a le don de titiller les curiosités. 

Les chansons de son album confirment cette idée. Le genre dans lequel évolue la performeuse est en effet indescriptible. L’intéressée éprouve elle-même quelques difficultés à décrire son style. « Je dirais que je fais une musique très pop où les sonorités « groovy » sont particulièrement présentes, lâche Isabelle Moricheau. Pour le show, j’ajouterais les qualificatifs de cabaret et punk. » Le ton est donné. 

Annoncée en clôture de l’événement culturel du collectif  « Zo Prod », « Madame Dame » reviendra surtout sur les terres de son enfance. Parisienne de- puis une dizaine d’années, elle ne boude pas son plaisir. « J’ai quitté Poitiers à une époque où je faisais tout autre chose musicalement, explique-t- elle. Ici, j’ai fourbi mes armes de Dj. Entre-temps, j’ai mûri des projets divers et variés, en me confrontant rarement au public de province. Pour tout dire, ce concert sera la première sortie de  « Madame Dame » en dehors du périphérique. » 

Habituée des salles parisiennes, la musicienne s’apprête ainsi à faire le grand écart. Au 11, chemin du Quai d’embarquement, elle évoluera dans un univers où le travail de la ferraille est élevé au rang d’art... La rencontre s’annonce électrique ! 

__________________________________________
« Fer enfer », cinquième mouture 

« Fer Enfer est une errance. Une flânerie dans le monde brut de la récupération et de la transformation. » A l’initiative du collectif « Zo Prod », cet événement est surtout « une démonstration vivante et évolutive du travail des artistes ». Dans cet esprit, une dizaine d’artistes et collectifs sont invités à venir affiner leur œuvre sous le regard des visiteurs. Jusqu’à samedi soir, le public, lui, est convié à se balader dans l’ancienne boyauderie de Poitiers... L’occasion unique d’apprécier la face cachée de la création artistique. Jusqu’au samedi 29 octobre à l’usine artistique du collectif Zo Prod, 11, chemin du Quai d’embarquement. Renseignements: www.zoprod.com

Antoine Decourt le 28/10/11

Programmes de Cinéma L'Île aux chiens // en version française Nous, les intranquilles La Révolution silencieuse

Publicité

Les dépêches

17/07/2018
Faits divers - Près de 20 kg de résine de cannabis saisis près de Vivonne Lire la suite
17/07/2018
Quand Le Gorafi se paie (gentiment) Poitiers Lire la suite
17/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
16/07/2018
Le projet de village de marques à Sorigny rejeté par la CDAC Lire la suite
16/07/2018
KillASon invite les Poitevins à un flashmob géant place Leclerc Lire la suite
13/07/2018
Santé - Le CHU de Poitiers autorisé à exploiter l'IRM 7 Tesla Lire la suite
13/07/2018
Des restrictions sur le carburant et les feux d'artifice Lire la suite
Archives

    Publicité


    Publicité
      les rubriques informations pratiques