Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes

  • 20 et 21 octobre Poitou Ukulele Festival. Samedi à 11h: Bassoukou Swing à la médiathèque de Smarves. 20h: Jane For Tea; Nico’o & The Kapiolani Boyz à la Passerelle (Nouaillé-Maupertuis). Dimanche à 17h à Aslonnes : Ukestok ! par Le S.O.U.K. (Street Orchestra Ukulele Klub) street Band humoristique et spectaculaire de ukulélé ! Plus d'infos : passerelle86.fr
  • Sam. 20 oct. à 19h Hockey sur glace - Seniors D3 : Poitiers-Rennes 2. A la patinoire.


Education

Formation

« La vie continue à Damas »

La Poitevine Chloé Berger-Marciano, 29 ans enseigne le français à l’université de Damas (participant au projet «Tempus»), tout en terminant un doctorat de sciences politiques. Résidant en Syrie depuis trois ans,elle décrit l’enseignement supérieur dans ce pays confronté à des mouvements sociaux sanglants...
Pas de pression sur l’insertion
« En Syrie, la note obtenue au bac détermine la filière que l’étudiant intègrera. Peu importent les débouchés. L’insertion professionnelle n’a jamais été une priorité. Dans ce domaine comme pour le taux de chômage, il n’existe pas de statistiques fiables. Je ne jetterai pas la pierre sur l’université de Damas car, même en France, le concept est assez nouveau.

Ce projet semble très intéressant pour adapter les cours aux besoins des entreprises. L’Europe influence beaucoup la Syrie et le système LicenceMaster-Doctorat se met progressivement en place. En revanche, la licence prépare toujours en quatre ans, ce qui pose des problèmes d’équivalence. Les gens sont ouverts d’esprit mais l’Etat freine les initiatives. Sans parler des finances.
»

« J'ai choisi de rester »
« Il ne faut pas imaginer que les rues sont encombrées de matériels militaires lourds. La vie continue normalement à Damas. Seules lesbanlieues et les villes de province se soulèvent. J’ai donné mon dernier cours le 15 août, juste avant les examens. Toutefois, c’est vrai que le Centre culturel français a fermé. Les coopérations ont cessé. Il y a quatre mois, le ministère des Affaires étrangères a lancé un premier appel aux ressortissants français pour les inciter à rentrer. J’ai choisi de rester en Syrie pour ne pas briser des années d’efforts et  de collaboration à l’Institut national d’administration. »
Romain Mudrak le 09/09/11

Programmes de Cinéma Le tombeau des lucioles Mes voisins les Yamada Libre

Publicité

Les dépêches

19/10/2018
Basket - Pro B : Le PB86 s'incline à Roanne (68-81) Lire la suite
18/10/2018
Poitiers : Une jeune femme est décédée après avoir chuté du toit du parking de l'Hôtel de ville Lire la suite
17/10/2018
Politique - Jean-Michel Clément rejoint le groupe "Libertés et territoires" Lire la suite
17/10/2018
Handball - Avec Ibrahima Sall, Grand Poitiers réalise un gros coup Lire la suite
17/10/2018
Volley - Ligue A : Poitiers confirme contre Nantes Rezé ( 3-1) Lire la suite
15/10/2018
Autoroute Poitiers-Limoges : les études de faisabilité sont lancées Lire la suite
14/10/2018
Rugby : victoire du Stade poitevin Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques