Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Sam. 6 oct. FESTI86/THÉÂTRE AMATEUR - 20h45 - Sexe, magouilles et culture générale de Laurent Baffie par la Pirouette Théâtre (59)
  • Vend. 5 oct. FESTI86/THÉÂTRE AMATEUR - 20h45 - Sacrées canailles de Charles Istace par les Utopistes (37)
  • Sam. 29 sept. FESTI86/THÉÂTRE AMATEUR - 14h45 - Les amis du placard de Gabor Rassov par La Belle équipe (Paris), suivi de A ta santé Hubert, de Claude Cohen par Vestiaire des filles (Castres)

Multimédia

Téléphonie

7 à Poitiers flashe sur les codes barres intelligents

En insérant des flashcodes dans ses colonnes, 7 à Poitiers innove et joue à fond la carte de l’interactivité. Objectif : permettre à ses lecteurs d’accéder à des contenus multimédias via leur mobile.

Véritable phénomène au Japon, où les journaux en sont truffés, l’usage des flashcodes commence gentiment à se démocratiser en France. La RATP vient d’inonder ses arrêts franciliens avec 20.000 de ces codes barres intelligents pour informer les voyageurs des temps d’attente. Lancôme, lui, a adopté le procédé pour lancer son dernier parfum sur les Champs-Elysées. Disneyland Paris a choisi de les insérer sur ses flyers…

7 à Poitiers ne pouvait pas passer à côté de cette révolution technologique tout droit inspirée des codes barres des produits de grande consommation. C’est pourquoi votre hebdomadaire a décidé d’adopter ces pictogrammes et d’en insérer régulièrement dans ses  colonnes. De manière simple et directe, ils permettront aux lecteurs du 7 d’accéder à des contenus multimédias (site web, vidéos, interviews sonores…) en complément des articles.

Des utilisations multiples

Comment ça marche ? Le flashcode est un code barre en deux dimensions qu’un portable peut reconnaître en le photographiant. Ces petits carrés noirs et blancs aux allures de Space Invaders permettent de rendre interactif ce qui ne l’est pas : magazines, affiches, vitrines, produits… L’utilisation est enfantine. Pour se lancer, il suffit de posséder un téléphone compatible muni d’un appareil photo et d’un accès Internet, puis de télécharger l’application appropriée. Sachant que la plupart des appareils de nouvelle génération la proposent en natif(*).

Ensuite ? Il ne reste plus qu’à “shooter” le flashcode pour se connecter à Internet et déclencher une action comme accéder à une page web, lancer une vidéo, enregistrer une carte de visite dans ses contacts, envoyer un email, générer un appel téléphonique… Finie la saisie des longues et fastidieuses adresses sur un clavier microscopique. Le flashcode vous propulse sur la toile en un clin d’oeil. Carte de visites, bons de réduction, affichage de plans, services de réservation, bandes-annonces de films, quizz, géolocalisation… Les applications sont innombrables. C’est dire si ce nouveau moyen de communication mobile a de beaux jours devant lui.

(*) Pour savoir si votre mobile peut lire les flashcodes, envoyez “flashcode” par SMS au 30.130 (prix d’un SMS normal). Si votre téléphone est compatible, vous recevrez le lien vous permettant de télécharger l’application. Pour les étenteurs d’iPhone, il suffit de télécharger gratuitement l’application “Mobiletag” dans “App Store”.

Laurent Brunet le 11/05/10

Programmes de Cinéma La Révolution silencieuse Le pornographe Les Aventures de Robin des Bois

Publicité

Les dépêches

23/09/2018
Handball/femmes - Grand Poitiers s'incline d'un but à Lanester (24-25) Lire la suite
23/09/2018
Volley - Le CEP/Saint-Benoît rate ses débuts Lire la suite
23/09/2018
Rugby - Le Stade impeccable face à Chinon (24-3) Lire la suite
23/09/2018
Football/N3 - Les équipes de la Vienne font du surplace Lire la suite
23/09/2018
Handball/N2M - Grand Poitiers Handball 86 enchaîne à Objat Lire la suite
22/09/2018
Fait divers - A Poitiers, un mineur interpellé pour vol de voiture et de bijoux Lire la suite
22/09/2018
Une vente d'affiches de cinéma au CGR Poitiers Castille Lire la suite
Archives

    Publicité


    Publicité
      les rubriques informations pratiques