Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Vendredi 27 juillet - 21h Venez observer l'éclipse de Lune à Sèvres-Anxaumont (accès route de Bignoux, chemin de la déchetterie).

Education

Enseignement supérieur

Sciences Po-Escem, voisins solidaires

Prévue initialement en septembre prochain, l’installation de Sciences Po rue Jean-Jaurès se fera finalement en janvier. L’institut d’études politiques et l’Escem préparent d’ores et déjà leur cohabitation, qui se présente sous les meilleurs auspices.

Dans un passé pas si lointain, l’Escem était implantée de part et d’autre de la rue Jean-Jaurès, en centre-ville de Poitiers. Les embûches des dernières années ont contraint l’école de commerce à s’exiler sur la seule rive droite de l’artère, laissant vacants les locaux de la rive gauche, propriété de la Région. L’eau a depuis coulé sur les ponts et l’Escem redore son blason en s’appuyant sur de nouvelles (et solides) fondations. Ses anciens locaux ont été attribués à Sciences Po, qui devait initialement s’y installer à la rentrée prochaine, après des mois de travaux. L’emménagement aura finalement lieu en janvier, « afin de terminer sereinement l’installation du matériel multimédia et du mobilier », précise Pascale Leclercq, directrice de l’établissement.

Les dirigeants des deux structures n’ont pas attendu cette échéance pour engager « une collaboration qui se présente sous les meilleurs auspices ». « Nos équipes se sont rencontrées récemment, précise Pascale Leclercq. Une fois installés, nous partagerons avec l’Escem la cafétéria et la bibliothèque. La diversité d’étudiants et le brassage culturel n’en seront que plus grands. »

Plus de quarante nationalités

Plusieurs centaines d’élèves de plus de quarante nationalités différentes cohabiteront sur ce nouveau campus du centre-ville. Les deux écoles sont particulièrement actives sur le volet international et accueillent régulièrement des étudiants étrangers. A Sciences Po, seuls 37% des étudiants sont français. « Cette proximité permettra assurément à nos établissements de grandir ensemble, en engageant des projets communs, souligne Magali Duthilleul, directrice du campus poitevin de l’Escem. Nous avons déjà mis à disposition de Sciences Po l’un de nos amphithéâtres pour qu’il y organise une session d’examen. La collaboration est bien engagée. » Dans les années qui viennent, Sciences Po entend augmenter de 40% son nombre d’étudiants, pour le porter à 250. L’Escem, pour sa part, poursuit son opération reconquête et voit ses effectifs grandir de rentrée en rentrée. De quoi nourrir de grandes ambitions pour le futur campus de la rue Jean-Jaurès.

Arnault Varanne le 26/04/18

Programmes de Cinéma Croc-Blanc Mon voisin Totoro *VF* Le ciel étoilé au dessus de ma tête

Publicité

Les dépêches

17/07/2018
Faits divers - Près de 20 kg de résine de cannabis saisis près de Vivonne Lire la suite
17/07/2018
Quand Le Gorafi se paie (gentiment) Poitiers Lire la suite
17/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
16/07/2018
Le projet de village de marques à Sorigny rejeté par la CDAC Lire la suite
16/07/2018
KillASon invite les Poitevins à un flashmob géant place Leclerc Lire la suite
13/07/2018
Santé - Le CHU de Poitiers autorisé à exploiter l'IRM 7 Tesla Lire la suite
13/07/2018
Des restrictions sur le carburant et les feux d'artifice Lire la suite
Archives

    Publicité


    Publicité
      les rubriques informations pratiques