Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Sam. 6 oct. FESTI86/THÉÂTRE AMATEUR - 20h45 - Sexe, magouilles et culture générale de Laurent Baffie par la Pirouette Théâtre (59)
  • Vend. 5 oct. FESTI86/THÉÂTRE AMATEUR - 20h45 - Sacrées canailles de Charles Istace par les Utopistes (37)
  • Sam. 29 sept. FESTI86/THÉÂTRE AMATEUR - 14h45 - Les amis du placard de Gabor Rassov par La Belle équipe (Paris), suivi de A ta santé Hubert, de Claude Cohen par Vestiaire des filles (Castres)


Economie

Commerce

Un ministre au chevet des centres-villes

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, était ce matin à Châtellerault pour détailler son plan d'action en faveur des "coeurs de ville".

Régulièrement pointé du doigt par la presse pour son taux de vacance commerciale, parmi les trois plus hauts de France, Châtellerault a été choisie par le ministre de la Cohésion des territoires pour annoncer son plan d’actions « cœur de ville ». Jacques Mézard a rencontré les élus de la municipalité pour leur présenter le dispositif.

Cinq milliards d’euros sur cinq ans seront consacrés à la redynamisation des centres-villes. Cette opération vise à « développer une nouvelle offre commerciale en centre-ville et rééquilibrer les conditions d’implantation avec la périphérie », mais aussi « réhabiliter les logements et acquérir des immeubles vacances avec le soutien d’Action logement et de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat ». « L’idée est de faciliter le travail des collectivités locales, a indiqué Jacques Mézard. Ce n’est pas l’Etat qui décide, mais il flèche des crédits. Nous ne voulons pas créer une usine à gaz supplémentaire. Les élus présenteront des projets aux services de la préfecture et les premières conventions seront signées dans les trois mois. »

Pépinière de commerces
Châtellerault et Poitiers font partie des 222 « villes moyennes » choisies pour bénéficier de ce dispositif. Châtellerault s’est déjà doté depuis quelques mois d’un manager de centre-ville, dont le rôle consiste à faire le lien entre les commerçants et les services municipaux de manière transversale. La collectivité a également instauré une taxe sur la vacance commerciale. « Nous avons rédigé seize fiches projets que nous soumettrons à la préfecture dans les plus brefs délais, a affirmé Béatrice Roussenque, ajointe à l’Animation commerciale. Cette enveloppe devrait nous permettre d’accélérer notamment sur le projet de pépinière de commerces. »

Lire aussi :
Châtellerault : un centre à canaliser

 

 

Romain Mudrak le 27/03/18

Programmes de Cinéma Présentation de trimestre Thunder Road Water makes money

Publicité

Les dépêches

19/09/2018
Basket/coupe de France - Le PB sans souci à La Rochelle (74-62) Lire la suite
19/09/2018
Disparition de Tiphaine Véron : le parquet de Poitiers ouvre une information judiciaire Lire la suite
18/09/2018
Radio - Edouard Baer s'invite à Poitiers le 30 septembre Lire la suite
18/09/2018
Nouaillé-Maupertuis : pétition en ligne pour la sécurisation du carrefour Lire la suite
17/09/2018
Un appel à témoins après la collision boulevard de Pont-Achard Lire la suite
16/09/2018
Rugby : le Stade poitevin s'impose face au Club ominisports couronnais Lire la suite
16/09/2018
Handball - Nationale 2 féminine : la victoire de Grand Poitiers face à Vierzon Lire la suite
Archives

    Publicité


    Publicité
      les rubriques informations pratiques