Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes


Sortir

Cinéma

Les assistants réalisateurs sortent de l’ombre

Le savez-vous ? Poitiers est la seule ville française à proposer un Master dédié à la formation d’assistants réalisateurs pour le cinéma. Ses étudiants proposent au grand public de rencontrer quelques « anciens », vendredi, à Mendès-France.

« L’assistant réalisateur, c’est l’essence qu’on met dans le moteur. Sans lui, un tournage n’avance pas. » L’assertion est signée Thomas LeGovic, étudiant en Master 1. Et elle est plutôt juste au regard du rôle prépondérant de ces hommes et femmes sans cesse dans l’ombre du réalisateur. Ces « couteaux suisses » du cinéma se forment donc ici, à Poitiers, depuis 2013. Ils sont huit en M1 et, en théorie, autant en M2. « Sauf que deux d’entre eux ont trouvé du travail entretemps », avance Chloé Renault, autre « M1 » investie dans la promotion de son métier.

En creux, on comprend que les futurs professionnels sont très sollicités, eu égard à leur profil particulier fait d’une grande polyvalence. Chefs opérateurs, monteurs, directeurs de production, scripts… viennent ici distiller leur savoir. « On est dans une formation très pratique, qui peut nous amener à réaliser un casting sauvage dans la rue comme à découper, monter et tourner un film à la manière d’un célèbre réalisateur », abondent les deux étudiants. Concrètement, les plateaux de ciné comportent en général trois niveaux d’assistants. Le premier est au plus près du réalisateur. Ce sont ses yeux et ses oreilles, une sorte de « maître du temps ». « Le deuxième assure le lien entre tous les postes d’un plateau, il est dans l’anticipation permanente. Le troisième arrive très tard sur le tournage et s’occupe des loges, des costumes et du maquillage. »

Leur quotidien vous intéresse ? Sachez que l’Association du Master pro assistant réalisateur (Ampar) convie plusieurs d’entre eux à une rencontre publique, ce vendredi, de 13h à 17h, à l’Espace Mendès-France. Leslie Gwinner, Pierrick Vautier, Guillaume Huin ou David Campi-Lemaire seront présents pour raconter les coulisses des tournages, la petite histoire dans la grande au final. Profitez-en…

Pratique
Rencontre avec les assistants réalisateurs, vendredi, de 13h à 17h, à l’Espace Mendès-France. Entrée libre, ouverte au grand public. Plus d’infos sur http://ampar.fr/


A Cannes en 2014
Cinq étudiants de la première promotion du Master étaient sur la Croisette en mai 2014. Ils avaient collaboré au long-métrage de la réalisatrice Aurélia Georges (La Fille et le fleuve), dont plusieurs scènes ont été tournées au Normandoux. Une incroyable histoire racontée à l’époque dans nos colonnes.

Arnault Varanne le 30/01/18

Photo DR Ampar
Programmes de Cinéma Place publique Plaire, aimer et courir vite Régénération

Publicité

Les dépêches

09/12/2018
Volley - Ligue A : victoire de Poitiers face à Montpellier Lire la suite
08/12/2018
Hockey sur glace - D3 : nouvelle victoire pour les Dragons Lire la suite
08/12/2018
Basket/ProB - Le PB86 battu sur le fil à Caen (85-86) Lire la suite
07/12/2018
Manifestations : la préfecture prend des mesures de précaution Lire la suite
07/12/2018
Route du Rhum : le Poitevin Christophe Souchaud est arrivé Lire la suite
06/12/2018
Avocats : appel à la mobilisation le 12 décembre Lire la suite
04/12/2018
Volley-ball - Challenge Cup : Poitiers s'impose face à Saaremaa Lire la suite
Archives

    Publicité


      les rubriques informations pratiques