Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Vendredi 27 juillet - 21h Venez observer l'éclipse de Lune à Sèvres-Anxaumont (accès route de Bignoux, chemin de la déchetterie).

Société

Insolite

Un Poitevin en lice pour le Nikon film festival

Originaire de Poitiers et passionné de cinéma, Alexandre Auvergne participe pour la deuxième fois au Nikon film festival. Son court-métrage « Je suis un porc » fait partie des films les plus soutenus par les internautes.

Alors qu’il marchait dans les rues de Paris, Alexandre Auvergne assista à une scène « choquante ». «Des filles se faisaient klaxonner par des automobilistes, j’ai trouvé ça inadmissible, raconte-t-il. Quelques jours plus tard, l’affaire Harvey Weinstein éclata. Je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose…»

Originaire de Poitiers, le jeune comédien inscrit au cours Florent participe pour la deuxième année consécutive au « Nikon film festival ». Ce concours national donne l’occasion aux cinéastes en herbe de montrer l’étendue de leurs talents en réalisant un court-métrage de deux minutes et vingt secondes maximum. Avec « Je suis un porc », Alexandre espère bien toucher un large public. « C’est l’histoire d’une jeune parisienne qui se fait aborder par un « porc », explique l’ancien lycéen de Saint-Jacques-de-Compostelle. Je voulais raconter ce que vivent trop souvent les femmes. J’ai fait pas mal de recherches et interrogé mon entourage. Ma mère et ma sœur n’en avaient jamais vraiment parlé. Pour elles, c’est tellement banal...»

Ce fan de sport –il a joué au CEP Poitiers Basket- interprète lui-même le "porc". L’apprenti comédien a travaillé ce rôle de manière à ce que tous les hommes puissent se sentir concernés. « En fait, cela peut être n’importe qui. Un « monsieur tout le monde » qui ne se rend même pas compte de la portée de ses actes. Ce qui est incroyable, c’est que, pendant le tournage, la comédienne se faisait siffler dans la rue ! Il n’y avait pas meilleure illustration de mon propos. »

En moins de quarante-huit heures, « Je suis un porc » a été vu par plus de 4000 personnes. Il fait partie des vingt films les plus soutenus. Pour aider Alexandre, rendez-vous sur la page du Nikon film festival.

Florie Doublet le 29/12/17

Programmes de Cinéma Mon voisin Totoro *VOST* Nous, les intranquilles Place publique

Publicité

Les dépêches

17/07/2018
Faits divers - Près de 20 kg de résine de cannabis saisis près de Vivonne Lire la suite
17/07/2018
Quand Le Gorafi se paie (gentiment) Poitiers Lire la suite
17/07/2018
La ministre des Transports Elisabeth Borne favorable à une autoroute Poitiers-Limoges Lire la suite
16/07/2018
Le projet de village de marques à Sorigny rejeté par la CDAC Lire la suite
16/07/2018
KillASon invite les Poitevins à un flashmob géant place Leclerc Lire la suite
13/07/2018
Santé - Le CHU de Poitiers autorisé à exploiter l'IRM 7 Tesla Lire la suite
13/07/2018
Des restrictions sur le carburant et les feux d'artifice Lire la suite
Archives

    Publicité


    Publicité
      les rubriques informations pratiques