Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes

  • Vendredi 27 juillet - 21h Venez observer l'éclipse de Lune à Sèvres-Anxaumont (accès route de Bignoux, chemin de la déchetterie).

Economie

Entreprises

Isolation des grands bâtiments : Atlanta innove avec Isobâche

Après plusieurs mois de tests et d’expérimentations grandeur nature, la société poitevine Atlanta, spécialiste de la confection et de la pose de bâches et toiles, lance Isobâche sur le marché, à l’occasion du Salon international de la construction Batimat, qui se tient à Paris, début novembre. Cette solution simple et innovante permet d’isoler de manière efficace et à moindre coût les usines et autres grands bâtiments publics et privés. Une petite révolution dans le domaine de l’isolation.

Spécialiste de la confection et de la pose de bâches et de toiles, Atlanta propose une solution d’isolation thermique et phonique inédit sur le marché. Le lancement officiel de ce produit unique est programmé dans le cadre de Batimat, le Salon international des innovations pour le bâtiment et l’architecture, qui se déroule à Paris Nord Villepinte, du 6 au 10 novembre. Depuis ses nouveaux locaux de Villiers, près de Poitiers, la PME a déposé le brevet d’Isobâche, un produit sur lequel elle travaille depuis plus de trois ans. L’innovation repose sur deux matériaux et un système de pose inédit : une bâche et un isolant multicouches, fixés sur les murs du bâtiment au moyen de câbles, et séparés par une lame d’air non ventilée. « Cette solution, 30% moins chère qu’une solution traditionnelle, permet de diminuer le volume à chauffer, de le rendre hermétique et de réduire la hauteur sous plafond, explique Philippe Rebeix, gérant d’Atlanta. Grâce à notre système de fixation, la bâche peut accueillir un isolant sans surcharger la charpente », argumente-t-il. Au fil des expérimentations et pour répondre aux besoins de ses clients, Atlanta a développé différentes options, comme l’explique Philippe Rebeix. « Nous proposons de personnaliser les bâches, de sorte qu’elles deviennent décoratives avec des motifs imprimés. Ces dernières peuvent aussi servir de supports pour accrocher des leds, PLV, signalétique de circulation, affichage de sécurité… Nous intégrons les installations existantes des bâtiments comme les luminaires par exemple.»

De multiples avantages

Usines, zones de stockage, grandes surfaces, gymnases, salles des fêtes… De nombreux lieux peuvent être équipés d’Isobâche. Inscrite au concours de l’innovation de Batimat 2017, la solution d’Atlanta présente de multiples avantages. En plus des gains d’énergie, Isobâche améliore l’environnement de travail des salariés, mais optimise aussi l’éclairage et évite les effets de résonance. En bref, des gains de productivité sont au rendez-vous. C’est également un système durable puisqu’il ne nécessite pas d’entretien et résiste aux affres du temps. « L’installation est rapidement rentabilisée, affirme Philippe Rebeix. En moyenne, le coût d’Isobâche s’élève à 40€ du m2, pose incluse. Il varie de 20€ pour une bâche simple à 60€, si l’on y ajoute éclairage et laine de verre. La durée de vie des bâches est d’au moins vingt ans. En deux à trois ans maximum, la solution est amortie. Son système de pose est inédit. La bâche est fixée en périphérie du bâtiment, ce qui permet une installation rapide, avec un minimum de travaux à réaliser. »

Un test grandeur nature à Limoges

Plusieurs expérimentations ont été menées en France au cours des derniers mois. Au total, 12 000 m2 de bâches ont été posées, dont une grande partie dans les locaux de Texelis. 10000m2 sont déjà cou¬verts. Les 350 salariés de l’usine ont immédiatement constaté une amélioration de leurs conditions de travail, grâce à une tem¬pérature enfin stable dans les locaux. L’installation Isobâche va permettre à l’usine de production basée à Limoges, de réduire considérablement sa facture d’énergie pour l’hiver à venir. Le dirigeant a chiffré le gain en termes d’économie d’énergie de l’ordre de 50 à 65% en fonction des ateliers et envisage dans les mois à venir d’isoler le reste de son usine.


Programmes de Cinéma Nous, les intranquilles Place publique Plaire, aimer et courir vite

Publicité

Les dépêches

16/07/2018
Le projet de village de marques à Sorigny rejeté par la CDAC Lire la suite
16/07/2018
KillASon invite les Poitevins à un flashmob géant place Leclerc Lire la suite
13/07/2018
Santé - Le CHU de Poitiers autorisé à exploiter l'IRM 7 Tesla Lire la suite
13/07/2018
Des restrictions sur le carburant et les feux d'artifice Lire la suite
13/07/2018
Bac - 89,9% de réussite dans l'académie de Poitiers Lire la suite
13/07/2018
Mondial - France-Croatie à vivre à Blossac Lire la suite
12/07/2018
Aéroport de Poitiers-Biard : où l'on reparle de la CCIV... Lire la suite
Archives

    Publicité


    Publicité
      les rubriques informations pratiques