Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes


Vie locale

Côté passion

Johnny, à la vie, à la mort

Nous l’avions rencontré en 2015. Grand fan de Johnny Hallyday, le Smarvois Mario Suire sera, demain, sur les Champs-Elysées pour rendre un dernier hommage au chanteur décédé dans la nuit de mardi à mercredi.

Une foule d’admirateurs de Johnny Hallyday est attendue demain sur les Champs Elysées. Comme de nombreux Poitevins, Mario Suire fera le déplacement jusqu’à Paris pour assister à l’hommage populaire rendu son idole.  
Casquette, drapeau à l’effigie de la star, pull portant la mention « Johnny, à la vie, à la mort »… Le Smarvois a tout prévu. « J’y vais avec un ami qui le suivait partout. C’est dur, mais nous tenons le coup, lâche-t-il. La dernière fois que je l’ai vu, c’était en concert en Argentine en 2015. Il était formidable. » En attendant le jour J, Mario écoute en boucle ses titres favoris. « Quelque chose en nous de Tennessee », «L’envie», « Allumer le feu»… Des airs immortels. 

La Ville de Poitiers diffusera le répertoire de Johnny demain après-midi dans le centre

------------------------------------

Article initialement publié en juin 2015

Fan de Johnny Hallyday depuis l’âge de 12 ans, Mario Suire possède une collection unique d’objets à l’effigie de la star. Ce retraité est notamment l’heureux détendeur d’un autographe d’une valeur inestimable…

Pour le moment, ses trésors dorment dans des valises… Mais le moment sera bientôt venu pour Mario Suire d’exposer au grand jour sa collection de livres, magazines, caricatures, photos et affiches dédiés à Johnny Hallyday. « Je n’ai plus de place chez moi pour tout ranger. J’ai tout de même plusieurs centaines de pièces ! », assure-t-il.

Depuis 1962, cet habitant de Smarves amasse tout ce qui touche à l’idole des jeunes. Parmi ses plus belles pièces, la photocopie de son acte de mariage avec Sylvie Vartan et un autographe « véridique ». « C’est un copain qui me l’a ramené, précise-t-il avec fierté. Il a fait l’armée avec lui. » Le fan n’a, lui, jamais eu la chance de rencontrer son « dieu ». Mais il a assisté à plus de dix-huit concerts. « Le premier, c’était en 1995, à Bercy. J’étais époustouflé par sa performance. C’est à ce moment-là que j’ai décidé d’entamer une collection. »

Pour Mario, il n’existe pas de plus grand chanteur que Johnny. Sa voix puissante et son charisme l’ont séduit dès son plus jeune âge. A 12 ans, il écoutait déjà en boucle ses tubes. Sa chanson favorite ? « Pour Moi, la vie va commencer ». « C’est l’un de ses solos du film « D’où viens-tu Johnny ? » », explique cette véritable encyclopédie vivante. Mario est intarissable sur le sujet. « Je ne me lasse pas de Johnny. Son dernier disque est tout simplement formidable. Il restera toujours au top ! »

Mario ne redoute qu’une seule chose : le jour où le rocker disparaîtra… « J’ai eu très peur en 2006… On pensait vraiment qu’il allait mourir. Bien sûr qu’il va partir, mais j’espère qu’il va chanter le plus longtemps possible. Sa voix est toujours la même. »

Mario ne loupe aucune actualité de la star. Il surfe sur son site officiel, Twitter et Facebook chaque soir. L’un de ses plus grands plaisirs reste d’échanger avec d’autres passionnés, notamment sur des salons de collectionneurs. « A chaque fois, on me félicite ! Cela me fait plaisir car c’est véritablement une collection unique ! » Son seul regret reste de ne pas avoir transmis le virus à ses enfants. « Ils n’aiment pas du tout Johnny, ma femme non plus d’ailleurs. » Cela n’empêche pas ses proches de lui offrir, à chaque anniversaire, des objets collector. De quoi remplir un peu plus les valises…
 

 

Florie Doublet le 08/12/17

Programmes de Cinéma Diamantino L'Île aux chiens // en version française Nous, les intranquilles


Les dépêches

18/12/2018
Banque alimentaire : une collecte prometteuse Lire la suite
17/12/2018
Basket/Pro B - Sacré défi pour le PB86 à Orléans Lire la suite
16/12/2018
La Main jaune en feu à Châtellerault Lire la suite
16/12/2018
Rugby - Le Stade écrase Vierzon (46-10) Lire la suite
16/12/2018
Volley/Elite féminine - Le CEP cale face à Calais (1-3) Lire la suite
16/12/2018
Football/National 3 - Poitiers engrange, Montmorillon contraint au nul Lire la suite
15/12/2018
Gilets jaunes : quelques centaines de manifestants dans la Vienne Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques