Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes



Société

Faits divers

Le forcené de la gare n'était pas armé

L'homme qui s'était retranché, vers 13h, dans une chambre de l'hôtel Continental de la gare,vient d'être interpellé par les forces de l'ordre.

Plus de peur que de mal pour les riverains du quartier de la gare. Coupée depuis 13h30, la base du boulevard Solférino vient d'être rouverte à la circulation, après que la police a réussi à interpeller l'individu retranché, deux heures durant, dans une chambre de l'hôtel Continental. 

Après de longues négociations, et alors même que le GIPN de Bordeaux se trouvait sur la route le menant vers Poitiers, les policiers ont fini par ramener à la raison le forcené et l'interpeller sans heurt. Ce dernier, suivi par le passé pour divers troubles psyschiatriques, avait hurlé par la fenêtre qu'il était armé, semant l'inquiétude dans le voisinage. Aucune arme n'a toutefois été trouvée dans la chambre qu'il occupait.


Programmes de Cinéma Everybody knows King L'amour et la révolution


Les dépêches

17/11/2018
Opération gilets jaunes - Des ralentissements à Châtellerault Lire la suite
16/11/2018
Volley - Le SPVB se relance à Narbonne (3-1) Lire la suite
16/11/2018
Un projet de résidence étudiante à deux pas de la fac de médecine Lire la suite
16/11/2018
Politique - Benoît Tirant et Pascal Duforestel rejoignent Place publique Lire la suite
15/11/2018
Basket/coupe de France - Le PB86 hérite de Boulazac en 16e de finale Lire la suite
15/11/2018
Gilets jaunes : cinq manifs officielles, une dizaine de rassemblements Lire la suite
15/11/2018
Les avocats du barreau de Poitiers en grève des audiences ce jeudi Lire la suite
Archives

    Publicité


      les rubriques informations pratiques